Réseaux sociaux: le "Blue Whale Challenge", le défi qui pousse les ados au suicide

Attention danger

Réseaux sociaux: le "Blue Whale Challenge", le défi qui pousse les ados au suicide

Publié le :

Dimanche 05 Mars 2017 - 17:25

Mise à jour :

Dimanche 05 Mars 2017 - 17:35
Depuis plusieurs semaines, en Russie, un nouveau jeu fait fureur sur les réseaux sociaux et inquiète de plus en plus les autorités du pays. Baptisé "Blue-Whale" ("Baleine Bleue" en français), il propose aux participants de relever 50 défis. Le dernier consiste à se suicider.
©La Baleine Bleue/Facebook

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

Les réseaux sociaux regorgent de défis en tout genre, certains plus stupides que d'autres. En Russie, un nouveau challenge de la sorte, baptisé "Blue Whale" ("Baleine Bleue" en français), fait fureur depuis plusieurs semaines et inquiète de plus en plus les autorités du pays. Très dangereux, il met au défi les adolescents de se mettre en danger jusqu'à les pousser au suicide.

Au départ, rien ne semble pourtant évoquer la morbidité de ce jeu. Une fois inscrits, les internautes reçoivent un "parrain", chargé de leur donner des défis. Puis, à chaque challenge relevé, les participants doivent envoyer des photos qui seront ensuite publiées sur le réseau social russe Vkontakte. Au départ, les défis ne sont pas très compliqués. Les adolescents doivent par exemple écouter de la musique triste à une certaine heure de la nuit. Mais les choses se corsent rapidement. Ils doivent, à un moment, se taillader le bras en forme de mots ou de symboles. Puis au 50e jour, ils doivent mettre fin à leurs jours pour remporter la partie.

Ce défi aurait déjà fait quatre victimes la semaine dernière en Russie. Le 26 février dernier, deux adolescentes de 15 et 16 ans, Veronika Volkova et Yulia Kostantinova, se sont jetées ensemble du toit d'un immeuble. Cette même semaine, une jeune fille de 14 ans s'est jetée sous les roues d'un train tandis qu'une autre de 13 ans a été retrouvée grièvement blessée après avoir sauté d'un immeuble en Sibérie. Toutes jouaient à "Blue Whale". Toutefois, rien ne permet encore de prouver que ces suicides sont en lien avec ces défis.

Selon le média russe Novaya Gazeta, le jeu est soupçonné d'être lié à 130 suicides à travers le pays ces six derniers mois. Pour celles et ceux qui se posent la question, le nom de ce jeu n'a pas été choisi par hasard. Selon des croyances populaires, la baleine bleue serait capable de s'échouer volontairement sur une plage pour y mourir.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Le "Blue Whale" est soupçonné d'être lié à 130 suicides en Russie ces six derniers mois.