Séquence homophobe dans "TPMP": ce qu'il s'est passé en coulisses

Séquence homophobe dans "TPMP": ce qu'il s'est passé en coulisses

Publié le :

Mardi 25 Juillet 2017 - 17:47

Mise à jour :

Mardi 25 Juillet 2017 - 18:00
© THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit du 18 au 19 mai dernier, une séquence de "Touche pas à mon poste" jugée homophobe avait provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Une enquête du "Parisien" vient d'expliquer comment un tel dérapage a pu avoir lieu lors d'un prime-time.

C'était dans la nuit du 18 au 19 mai. Ce soir-là, l'image de Touche pas à mon poste s'était une nouvelle fois dégradée suite à un canular téléphonique au cours duquel Cyril Hanouna avait piégé des homosexuels en postant une fausse annonce sur un site de rencontres. Rapidement, face à l'ampleur des critiques, l'animateur s'était excusé sur le plateau de son émission. Puis, quelques jours plus tard, il avait à nouveau fait son mea culpa dans les colonnes de Libération. Au total, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait enregistré plus de 20.000 plaintes, un record.

Mais selon les informations du Parisien, cette séquence n'aurait jamais dû voir le jour. En effet, l’animateur devait initialement animer un autre prime-time intitulé The Hall, lequel a été déprogrammé à la dernière minute pour des raisons de sécurité. "Cyril avait prévu des jeux dans le hall du studio, puis il voulait arrêter des gens dans la rue, mais avec le plan Vigipirate, c’était impossible. On a tout jeté à la poubelle et dû monter une autre émission en six jours", a expliqué un cadre de C8 au quotidien.

C'est à ce moment que Kakoumbé, le directeur artistique de H20 (la société productrice de TPMP), aurait eu l'idée de ce canular. Un sketch accepté par les membres de l'équipe alors que ce dernier était déjà à l'origine d'une autre séquence polémique: une caméra cachée dans laquelle Cyril Hanouna faisait croire à Matthieu Delormeau qu'il était complice d'un meurtre.

Mais ce souvenir n'a semble-t-il pas été évoqué puisqu'une nouvelle fois, l'animateur lui a fait confiance. Ce qui ne l'a pas empêché d'émettre quelques doutes avant le prime-time. "C’est la notion de piéger des gens qui l’a fait tiquer. Mais une fois à l’antenne, il est obligé de faire le show", a-t-il ajouté.

Au moment du direct, l'animateur n'aurait pas réalisé son erreur jusqu'au moment où les critiques ont commencé à fuser sur les réseaux sociaux. Et bien qu'il se soit excusé à plusieurs reprises par la suite, Cyril Hanouna n'aurait toujours pas réalisé totalement son erreur. "Cyril n'a pas compris qu'on le qualifie d'homophobe. Et malgré ses excuses, il a continué à rire de son canular", conclut cette source. Le CSA devrait se prononcer sur l'affaire avant le 27 juillet. 

Cyril Hanouna aurait émis des doutes peu avant le prime-time.


Commentaires

-