TF1: un assassin et militant anarchiste au 20h pour illustrer un sujet sur le retour à la campagne (photo)

TF1: un assassin et militant anarchiste au 20h pour illustrer un sujet sur le retour à la campagne (photo)

Publié le :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 10:42

Mise à jour :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 11:23
© bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une gaffe, sans réelle conséquence mais plutôt embarrassante, qu'ont commis les concepteurs du journal télévisé de TF1 mercredi. Ils ont utilisé des images d'archives pour illustrer un sujet sur les jeunes qui décident de retourner à la campagne en montrant un berger des années 1970. Problème: il s'agissait de Pierre Conty, certes berger mais aussi militant anarchiste auteur d'un triple assassinat.

C'est une "boulette" embarrassante qu'a laissé passer le journal de TF1. Lors de l'édition du mercredi 22 novembre, le 20h présenté par Gilles Bouleau décide de diffuser un petit reportage sur un phénomène de société: "Ces surdiplômés qui prennent la tangente", soit ces jeunes gens fortement qualifiés qui décident de s'adonner à des métiers manuels, ou retourner à la campagne loin des gisements d'emplois.

Le sujet du JT explique alors, à raison, que le phénomène n'est pas nouveau et que déjà dans les années 1970 des jeunes gens pétris des idéaux de mai 68 retournent à la campagne pour s'épanouir dans des activités rurales. Apparaissent alors les images d'archives d'un jeune homme, les cheveux en bataille, ayant quitté la ville de Grenoble pour devenir berger en Ardèche. "Travailler à la chaîne c’est pas forcément agréable non plus. Ici on s’y retrouve, on est bien. C’est tout simplement la vie. Ça nous fait vivre, ça fait vivre nos bêtes. On a un équilibre à travers ça", explique le néo-rural version "babacool post-soixante-huitard".

Source: capture d'écran

Sauf que l'homme en question n'est pas n'importe qui. Un téléspectateur a reconnu le jeune berger à l'écran. Il s'agit de Pierre Conty, un militant anarchiste coupable d'un triple homicide. Le 24 août 1977 il a en effet, avec deux complices, braqué une banque et dérobé trois millions de centimes (soit 30.000 francs de l'époque). Dans la fuite, Pierre Conty va abattre un gendarme, un père et son fils.

Lire aussi: ETA - le dernier leader séparatiste en cavale arrêté

Pour ce crime, il sera condamné à mort par contumace en 1980. Il n'a jamais été retrouvé, contrairement à ses deux complices. Nul ne sait ce que le berger anarchiste et meurtrier est devenu.

L'erreur était subtile, les journalistes du 20h de TF1 n'ont pas reconnu le meurtrier anarchiste Pierre Conty dans les images proposées.

Commentaires

-