"TPMP": accusé de plagiat, Camille Combal se met en colère (vidéo)

"TPMP": accusé de plagiat, Camille Combal se met en colère (vidéo)

Publié le :

Mercredi 06 Septembre 2017 - 12:46

Mise à jour :

Mercredi 06 Septembre 2017 - 12:59
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le directeur général de SFR Sport et RMC Sport, François Pesenti, a accusé mardi Camille Combal de plagiat. Rapidement, le chroniqueur de l'émission "Touche pas à mon poste" a réagi sur le plateau de C8, exprimant son mécontentement.

Après plusieurs semaines d'absence, Cyril Hanouna et l'émission Touche pas à mon poste ont fait leur rentrée sur C8 avec un tout nouveau concept, espérant que les vacances d'été aient balayé tous les souvenirs des polémiques passées. Mais, le divertissement est déjà au cœur d'une toute nouvelle affaire et a été la cible d'attaques. En effet, François Pesenti, le directeur général de SFR Sport et RMC Sport, a accusé l'un des chroniqueurs de l'émission, Camille Combal, de plagiat.

"Cyril Hanouna et TPMP plagient Breaking Foot de SFR Sport. On en parle?", a-t-il écrit en ajoutant le hashtag #Touchepasamonconcept. Puis, pour appuyer ses propos et montrer aux internautes les similitudes au niveau de l'habillage, François Pesenti a ajouté deux photos, l'une montrant le plateau de Breaking foot avec le journaliste Mohamed Bouhafsi, et l'autre montrant la chronique de Camille Combal.

Et, sans grande surprise, ces accusations n'ont pas tardé à faire réagir le principal intéressé, lequel a d'abord écrit un petit message sur le réseau social avant de prendre la parole sur le plateau de C8. "Hier, on a démarré ce sommaire en imitant un écran d’iPad. Et aujourd’­hui sur Twit­ter, il y a le patron de SFR Sport, qui est une chaîne que je n’ai même pas comme la majo­rité des Français, qui s’est amusé à dire qu’on avait copié et plagié l’émission", a-t-il déclaré. Et d'ajouter visiblement mécontent: "C’est petit, pas très malin et ça m’a vraiment blessé. Ça me blesse pour toutes mes équipes qui bossent 12-15 heures par jour".

Le petit protégé de Cyril Hanouna a ensuite tenu à faire part de son ras-le-bol, évoquant son état d'esprit du moment. "Ce genre de choses me donne envie d’arrêter parce que je trouve que ce métier devient trop violent. Je viens pour divertir les gens, je suis toujours rempli de bons sentiments, j’essaye de ne blesser personne depuis quatre ans dans ma chronique et aujourd’hui je me fais lyncher sans comprendre pourquoi. (…) Et tout le monde relaye, je suis devenu quelqu’un qui plagie… On peut faire des erreurs mais là, je ne comprends même plus. Je n’arrive plus à suivre. Ce n’est pas pour ça que je fais ce métier. Sincèrement, ça fait du mal", a-t-il conclu.  

Camille Combal a été la cible de critiques sur les réseaux sociaux.


Commentaires

-