TPMP: Grosse colère de Matthieu Delormeau contre Raymond Aabou sur les gilets jaunes (vidéo)

TPMP: Grosse colère de Matthieu Delormeau contre Raymond Aabou sur les gilets jaunes (vidéo)

Publié le :

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:51

Mise à jour :

Vendredi 14 Décembre 2018 - 16:09
Jeudi soir, sur le plateau de "Touche pas à mon poste" ("TPMP"), la température est montée entre Raymond Aabou et les autres chroniqueurs. Celui qui, outre ses activités à la télévision, est chauffeur-livreur, a pris des positions en faveur des gilets jaunes et critiqué ses collègues, ce qui a provoqué la colère de Matthieu Delormeau.
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Grosse colère entre les chroniqueurs sur le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP) jeudi 13 au soir. Au programme du jour, un débat  sur la question des gilets jaunes, sujet récurrent dans les émissions de Cyril Hanouna depuis le début du mouvement.

La polémique est venue du chroniqueur, Raymond Aabou qui, hors de ses apparitions sur le plateau, exerce la profession de chauffeur-livreur. Ce dernier, ouvertement partisan des gilets jaunes, a cherché à relativiser les dégâts causés dans les "beaux quartiers" de Paris en marge des manifestations les trois derniers samedis.

"Partout, en banlieue, il y a des gens aussi qui perdent de l'argent, qui ont perdu leur boulot" a tenté de se défendre Raymond Aabou face à la vindicte de ses camarades. Rapidement pris à partie par l'ensemble des chroniqueurs, le novice a tenté de s'expliquer: "Je connais les chiffres d'affaires de certains commerçants dans le XVIe, ils vont être remboursés. Il y a des assurances perte de salaire qui existent". Colère parmi les autres chroniqueurs, dont notamment Gilles Verdez qui s'emporte: "Tu dis de vraies conneries Raymond. Je prends le RER tous les matins. Ne nous donne pas de leçons, bordel. C'est bon. Putain, mais c'est pas possible. J'ai pas de leçons à entendre de toi".

(Voir ci-dessous la vidéo de la colère de Matthieu Delormeau)

Raymond Aabou tente alors de temporiser: "J'ai déconné, je m'excuse"… avant de finir par une petite pique à l'encontre de ses collègues: "Passez le périph". Le mot de trop pour le reste des chroniqueurs, et le déclencheur de la colère de Matthieu Delormeau: "Mais arrête avec ça! Tu crois quoi? Qu'on est des milliardaires et qu'on ne connaît pas la vie parce que tu conduis un camion? C'est insupportable de recevoir des leçons comme ça. Toi, t'es le gentil pauvre qui conduit un camion, et nous, on est des connards de riches? Tu te crois où?"

Un moment de tension ouverte sur le plateau que Cyril Hanouna a eu bien du mal à calmer. L'animateur-producteur star de C8 n'a pas hésité depuis le début du mouvement de protestation qui secoue la France de se présenter comme le "porte-parole" des gilets jaunes dans les médias, en organisant plusieurs émissions ou débats sur ce thème, certains finissant dans une ambiance houleuse.

Matthieu Delormeau a laissé éclaté sa colère contre Raymond Aabou dans "TPMP".


Commentaires

-