"TPMP" pointé du doigt par les LGBT, Hanouna décrit comme "obsédé par l'homosexualité"

Dans le collimateur

"TPMP" pointé du doigt par les LGBT, Hanouna décrit comme "obsédé par l'homosexualité"

Publié le :

Jeudi 15 Décembre 2016 - 15:03

Dernière mise à jour :

Jeudi 15 Décembre 2016 - 15:15
Du 2 au 30 novembre, l’Association des journalistes LGBT a regardé sur C8 "Touche pas à mon poste" pour comprendre les valeurs que l'émission véhiculait "au-delà des dérapages" régulièrement pointés du doigt par la presse. Elle a comptabilisé pas moins de 42 références à l'homosexualité.
Facebook icon
Twitter icon
©Cyrille George Jerusalmi/D8
-A +A

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Encore une fois, Cyril Hanouna est sous le feu des critiques. Le présentateur de Touche pas à mon poste, qui a enchainé les polémiques ces derniers mois, est cette fois-ci dans le collimateur de l’Association des journalistes LGBT (AJL). Sur son site Internet, l'AJL décrit Cyril Hanouna comme "obsédé par l'homosexualité". Pour en arriver à ce jugement, les journalistes de l'association ont regardé tous les jours pendant un mois (du 2 au 30 novembre) l'émission sur C8 dans son intégralité. Avec pour objectif de savoir quelles "valeurs" portent l'émission au-delà des "dérapages régulièrement pointés du doigt par la presse".

Et, à leur grande surprise, 42 mentions relatives à l’homosexualité, dont 28 "sous couvert de la +blague+ de mauvais goût, à caractère sexuel", ont été relevées.  Au total, 27 visaient Matthieu Delormeau et ses orientations sexuelles. Pour l'Association des journalistes LGBT, il s'agit la plupart du temps de "blagues graveleuses, réduisant le chroniqueur à sa seule sexualité". Et pour illustrer ses propos, l'AJL prend pour exemple une séquence datant du 21 novembre et lors de laquelle les chroniqueurs parlent de l'émission Koh Lanta et de l'épreuve dite "du poteau". "Ça n'a aucun intérêt. Ça vous dit de rester 30 minutes devant deux personnes debout sur un poteau", avait alors déclaré Matthieu Delormeau. Ce à quoi Jean-Michel Maire avait répondu: "bah, tu restes bien deux heures sur une teub, toi!".

Pour l'AJL, ces petites phrases, qui peuvent parfois passer inaperçues parmi les rires, les blagues et les applaudissements, ne sont pas sans conséquence et peuvent avoir des conséquences "dévastatrices". Cyril Hanouna en prend alors pour son grade: selon l'association, l'animateur transforme les personnes LGBT "en animaux de foire sous couvert d'humour, les accepte (un peu) pour les humilier (beaucoup)". Les journalistes, qui estiment que l'émission "donne à voir des comportements des harceleurs de cour de récré", rappelle qu’un ado gay a quatre fois plus de risques de se suicider qu’un jeune hétéro.

L’émis­sion de Cyril Hanouna "a une respon­sa­bi­lité particulière dans les imaginaires qu’elle offre, qu’elle le veuille ou non", a expliqué l'association appellant ses responsables "à prendre conscience des mécanismes de domination et de discrimination dont ils se font les complices, et les autorités compétentes à agir, si ces comportements devaient perdurer". Depuis plusieurs mois, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a reçu de nombreuses plaintes concernant des séquences visionnées dans TPMP et n'a pas hésité à sanctionner le programme. Une mise en garde et une mise en demeure à l'encontre de l'éditeur de la chaîne C8 ont déjà été prononcées.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
"Cyril Hanouna est obsédé par l’homosexualité", a déclaré l’Association des journalistes LGBT (AJL).