TPMP: un ancien de la Ligue du LOL nouveau rédacteur en chef?

TPMP: un ancien de la Ligue du LOL nouveau rédacteur en chef?

Publié le :

Mercredi 17 Avril 2019 - 17:23

Mise à jour :

Mercredi 17 Avril 2019 - 17:47
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon GQ, la production de TPMP aurait recruté comme rédacteur en chef l'ancien des Inrocks et membre de la ligue du LOL, devenue tristement célèbre pour le harcèlement en ligne de femmes journalistes. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs avaient dénoncé une bande de "charlots bien-pensants". 

David Doucet a fait partie des journalistes lâchés par leur média début mars, après les révélations concernant la ligue du LOL, un groupe accusé de harceler les femmes de la profession. Mais selon GQ, il aurait déjà retrouvé du travail. La production de Touche pas à mon poste (TPMP) lui aurait en effet proposé un poste de rédacteur en chef. Il l'aurait d'ailleurs accepté puisque selon le site, il officierait en coulisses depuis lundi 15.

Aucune confirmation n'était cependant venue de C8 ni du principal intéressé ce mercredi, quelques heures seulement après la parution de l'article de GQ, l'information est donc à prendre au conditionnel pour l'instant.

Voir: "Ligue du LOL" - Libération se sépare de deux journalistes

Si elle était confirmée, elle supposerait cependant certaines contradictions au sein de l'émission. Interrogeant l'une des victimes de ce groupe fin février, Cyril Hanouna parlait en effet de "journalistes qu'on croyait sérieux" mais qui se sont révélés être "des charlots, qui nous ont beaucoup tapé dessus", ses chroniqueurs parlant des "bobos bien-pensants" travaillant notamment pour les "blogs insupportables de Libé ou des Inrocks".

Plusieurs membres de la "ligue du LOL", un groupe de journalistes et de communicants actifs dans les années 2010 et dont l'existence a été révélée le mois dernier, ont été accusés de cyberharcèlement, notamment à l'encontre de journalistes femmes ou militantes féministes. Certains d'entre eux ont aussi été accusés d'avoir tenu des propos sexistes, racistes ou antisémites.

"J'ai vu que certaines personnes étaient régulièrement prises pour cible mais je ne devinais pas l'ampleur et les traumas subis", s'était défendu David Doucet, rédacteur en chef web des Inrocks avant son licenciement pour faute grave. Il avait admis "deux canulars téléphoniques".

Lire aussi:

"Abruti", "conneries": Cyril Hanouna répond à Juan Branco sur son salaire dans TPMP

Trou noir: l'ingénieure Katie Bouman victime de cyber-harcèlement

Cyril Hanouna qualifiait en février dernier les membres de la ligue du LOL de "charlots".


Commentaires

-