Valérie Trierweiler: elle va toucher entre 1,3 et 1,7 million d'euros pour son livre "Merci pour ce moment"

Valérie Trierweiler: elle va toucher entre 1,3 et 1,7 million d'euros pour son livre "Merci pour ce moment"

Publié le :

Jeudi 20 Novembre 2014 - 10:15

Mise à jour :

Jeudi 20 Novembre 2014 - 16:05
Grâce au succès de son livre "Merci pour ce moment", Valérie Trierweiler pourrait empocher entre 1,3 et 1,7 million d'euros, a indiqué mercredi 19 son éditeur. Et ce n'est pas fini: elle vient d'entamer une campagne de promotion en Angleterre.
©Cyclotron/Wikimedia Commons
PARTAGER :
-A +A

Présentée comme un règlement de comptes avec son ex-compagnon, suite aux révélations par Closer de l'infidélité de François Hollande, la parution du livre Merci pour ce moment se révèle aussi être une excellente opération financière pour Valérie Trierweiler.

L'ex-première dame devrait ainsi toucher entre 1,3 et 1,7 million d'euros selon les confidences de son éditeur Laurent Beccaria, le directeur des éditions des Arènes, sur Europe-1. Ce dernier a également précisé que Valérie Trierweiler "n'a pas eu de chèque d'à-valoir" pour l'instant et qu'elle touchera ce montant ("avant impôts"), d'ici un an.

Le livre a été un gros succès commercial en France. Imprimé au nombre, astronomique pour un premier tirage, de 750.000 exemplaires, il s'est placé en tête des ventes dès sa sortie, le 4 septembre 2014. Plus de 600.000 copies se sont écoulées en à peine plus de deux mois seulement.

Les "sans-dents"

Au-delà du style d'écriture et du règlement de comptes personnels en pleine lumière, un événement inédit pour un président en exercice, ce sont surtout les –rares– révélations de l'ouvrage qui ont défrayé la chronique. Le passage sur les "sans-dents", le surnom que donnerait François Hollande aux pauvres selon son ex-compagne, a déstabilisé le président de la République. Celui-ci, sous la pression, a même du finir par s'expliquer, se disant "blessé" par ce "mensonge".

"Cette attaque sur les pauvres, les démunis, je l’ai vécue comme un coup porté à ma vie tout entière. […] Dans toutes mes fonctions, dans tous mes mandats, je n’ai pensé qu’à aider, qu’à représenter ceux qui souffrent. Je n’ai jamais été du côté des puissants, même si je ne suis pas leur ennemi, mais je sais d’où je viens", a-t-il répondu dans les colonnes de l'Obs.

Laurent Beccaria, lui, assure qu'il "ne pensai(t) pas qu'il y avait une telle dissociation entre les convictions et ce qu'on pense en privé. J'ai demandé à Valérie Trierweiler plusieurs fois si elle était sûre. Elle a dit oui (...). Je pense que c'est au premier degré. Il n'a pas démenti (…), pas une seule fois".

Quoi qu'il en soit, le livre de Valérie Trierweiler va sortir en Angleterre le 25 novembre. Il devrait également être traduit dans 11 langues (allemand, albanais, vietnamien…). Enfin, une nouvelle édition poche est prévue pour la France. Elle pourrait entraîner de 200.000 à 300.000 ventes supplémentaires, selon BFMTV.

 

Le livre de Valérie Trierweiler s'est écoulé à plus de 600.000 exemplaires en France.


Commentaires

-