Wi-fi en panne et pokémons rares introuvables: le premier POkémon Go Fest fait un bide

Wi-fi en panne et pokémons rares introuvables: le premier POkémon Go Fest fait un bide

Publié le :

Lundi 24 Juillet 2017 - 10:46

Mise à jour :

Lundi 24 Juillet 2017 - 10:52
Samedi se tenait à Chicago le premier "Pokémon Go Fest", une manifestation en plein air à la gloire du jeu qui fête sa première année. Si le succès populaire était au rendez-vous, l'événement n'a visiblement pas tenu ses promesses.
©Capture d'écran Youtube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce devait être la grande fête pour tous les amateurs Pokémon Go. Le succès populaire était d'ailleurs au rendez-vous samedi 22. Mais, aux dires des fans, la manifestation s'est soldée par un échec assez embarrassant.

Pas moins de 200.000 personnes ont en effet assisté au premier Pokémon Go Fest qui se tenait à Chicago, et qui servait notamment à célébrer le premier anniversaire du titre qui, malgré un ralentissement après la frénésie des débuts, a affolé le monde du jeu sur portable. Un an après, Pokémon Go reste très populaire parmi la communauté de fans, puisque les tickets pour l'événement se sont arrachés en dix minutes.

Il est vrai que pour les fans purs et durs, le programme était alléchant. Une rencontre massive entièrement dédiée au jeu et, à la clé, la promesse de pouvoir chasser et essayer de capturer des pokémon rares. Ceux qui avaient fait le déplacement devait même recevoir un "pokémon légendaire", un certain Lugia.

Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu.

Primo, les organisateurs n'ont visiblement pas anticipé les besoins techniques nécessaires pour accueillir une telle affluence. Résultat: le réseau wi-fi prévu pour permettre aux joueurs de se connecter et chasser le pokémon s'est avéré insuffisant et les pannes ont été nombreuses. Certains joueurs n'ont même pas pu se connecter.

Secundo, des participants se sont plaints du manque de diversité des petites créatures virtuelles à attraper. Le manque de choix et le faible réseau empêchaient de découvrir autant de créatures… que si le participant était resté chez lui.

Tertio, tous les participants n'ont pas reçu pour l'instant le fameux Lugia, pourtant l'un des arguments de promotion de l'événement.

Résultat, une fête gâchée, ce que même Niantic, le développeur du jeu a reconnu. L'entreprise a d'ailleurs oublié un communiqué présentant ses excuses: "De la part de Niantic, nous nous excusons pour tous les dresseurs qui sont venus à Pokémon Go Fest aujourd'hui. Bien que nous ayons pu résoudre plusieurs des problèmes techniques, nous n'avons pas été en mesure d'offrir à tous les participants une expérience complète".

La société a promis de rembourser les participants les plus lésés en termes de réseau. Et pour les dédommager des frais investis pour se rendre à la Pokémon Go Fest, l'organisateur a promis un dédommagement de 100 dollars (85 euros environ). Petite subtilité: la somme sera versée en monnaie virtuelle pour acheter des équipements disponibles dans le jeu Pokémon Go, et qui sont bien évidemment tout aussi virtuel.

Le Pokémon Go Fest a été un échec pour les fans.


Commentaires

-