Bataclan et Eagles of Death Metal: un "lâche" qui veut "vendre la réouverture"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bataclan et Eagles of Death Metal: un "lâche" qui veut "vendre la réouverture"

Publié le 14/11/2016 à 11:02 - Mise à jour à 11:16
©Vilhelm Stokstad/TT News Agency/ AFP
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

La direction du Bataclan a annoncé avoir refoulé du concert de Sting plusieurs membre des Eagles of Death Metal samedi, dont son leader controversé Jesse Hughes. Des déclarations démenties par ce dernier et son manager, qui rétorque que le coordinateur du Bataclan veut "vendre la réouverture de sa salle". Le Bataclan et le groupe sont en froid depuis les déclarations polémiques de Jesse Hughes.

Au lendemain des commémorations des attentats du 13 novembre, une nouvelle polémique est née entre la direction du Bataclan et Jesse Hughes, le leader du groupe Eagles of Death Metal, présent sur scène ce soir-là. Cela à propos de la présence de l'artiste lors du concert de Sting samedi 12 lors de la réouverture de la salle.

Le coordinateur du Bataclan Jules Frutos a affirmé dimanche 13 avoir "viré" Jesse Hughes et un autre membre du groupe ainsi que leur manager qui souhaitaient entrer dans la salle pour assister au concert. Des intentions démenties par le chanteur et son équipe, qui taclent au passage la direction du Bataclan.

"Je ne voulais pas voir le spectacle, je voulais juste voire la salle ouverte", a répondu Jesse Hugues devant la presse. Par voie de communiqué adressé au magazine Billboard, le manager du groupe Marc Pollack a déclaré: "cette journée n'est pas consacrée à Jesse Hughes ou aux Eagles of Death Metal. Jesse est à Paris pour commémorer les évènements tragiques de l'année dernière avec ses amis, sa famille et ses fans".

Mais toujours selon cette déclaration, "ce lâche de Jules Frutos a senti le besoin de vendre la réouverture de sa salle en répandant de fausses affirmations (...) entachant une merveilleuse opportunité de répandre la paix et l'amour (...) pour répandre des mots de haine".

Les relations entre le Bataclan et le groupe sont tendues depuis plusieurs mois suite à des déclarations de Jesse Hugues assez éloignées de"la paix et l'amour". Il avait d'abord laissé entendre que des vigiles du Bataclan était impliqués dans l'attaque, avant de s'excuser.

Mais il avait par la suite affirmé avoir vu Salah Abdeslam sur place ou encore "des musulmans fêter les attaques", entre autres répliques racistes sur la "jalousie des arabes" et analyses sur les Français "tellement préoccupés par le racisme qu’ils laissent les meurtriers musulmans s’en tirer".

Dans un premier temps, la direction avait mis ces déclarations "insensées" et "diffamatoires" sur le comte du traumatisme subi par les membres du groupe. Mais peu avant les commémorations, Jules Frutos avait annoncé que les Eagles of Death Metal n'étaient plus les bienvenus au Bataclan. Jesse Hughes se trouvait bien dimanche devant la salle parisienne pour assister à la cérémonie de commémoration des attentats qui ont fait 130 morts dont 90 au Bataclan.

 

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Jesse Hughes, chanteur des Eagles of Death Metal, affirme avoir simplement voulu voir la réouverture du Bataclan samedi, lors du concert de Sting.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-