Clip sur l'autoroute: Fianso condamné à 4 mois de prison avec sursis

Condamnation

Clip sur l'autoroute: Fianso condamné à 4 mois de prison avec sursis

Publié le :

Lundi 05 Février 2018 - 17:52

Mise à jour :

Lundi 05 Février 2018 - 18:00
Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tourné en avril 2017 son clip "Toka" sur une portion d'autoroute, bloquant ainsi la circulation.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le verdict est tombé. Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi 5 le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tourné son clip Toka sur une portion d'autoroute, bloquant ainsi la circulation. Dans cette vidéo, tournée en avril 2017 et visionnée plus de 32 millions de fois sur YouTube, des centaines de véhicules bloqués patientaient derrière lui. On le voyait accoudé à une table de bistrot installée au milieu de l'A3 spécialement pour l'occasion.

Agé de 34 ans, le rappeur a exprimé ses regrets le 22 janvier dernier lors de l'audience, expliquant que ce tournage n'était pas prémédité. "On s’est retrouvés dans les bouchons. On a décidé de tourner le clip à cet endroit. La circulation était très dense. Le bouchon existait déjà, nous ne l’avons pas créé" et "aucun véhicule ne circulait à plus de 20 km/h", avait notamment déclaré le trentenaire cité par Ouest-France.

Mais son explication ne semble pas avoir convaincu le procureur qui a requis quatre mois de prison avec sursis. Finalement, le tribunal a accepté les réquisitions mais a ajouté à cette peine une amende de 1.500 euros. En parallèle, quatre amis du rappeur ont également été jugés et condamnés à trois mois de prison avec sursis ou à des jours-amendes.   

Lire aussi - Fianso s'en prend à Kelly de "TPMP" dans une chanson, elle répond (vidéo)

Mais Fianso n'était pas seulement jugé pour ce clip là. Il avait également été convoqué pour avoir "entravé la circulation" à la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour le tournage de son clip Pégase. Rassemblant une centaine de figurants, lui aussi avait été tourné sans autorisation.

Finalement, alors que le parquet avait requis trois mois fermes pour ce tournage qui avait eu lieu deux semaines après celui de Toka, il a été relaxé. Une partie de la procédure avait été annulée en mai dernier pour vice de forme et le tribunal a considéré qu'il n'y avait "pas de pièces suffisantes au dossier" pour le condamner. Le rappeur n'a pas réagi au jugement. 

Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi 5 le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis.

Commentaires

-