Florent Pagny: nouvel exil pour le chanteur qui va s'installer au Portugal "pour de vraies raisons fiscales"

Florent Pagny: nouvel exil pour le chanteur qui va s'installer au Portugal "pour de vraies raisons fiscales"

Publié le :

Lundi 25 Septembre 2017 - 15:36

Mise à jour :

Lundi 25 Septembre 2017 - 16:07
©Xavier Leoty/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans une interview donnée au "Parisien" vendredi dernier, Florent Pagny explique qu’il quitte la France pour raisons fiscales. Le chanteur a expliqué qu'il s'exilait au Portugal pour bénéficier d'un régime fiscal avantageux.

Florent Pagny fait de nouveau ses valises. Ainsi, le chanteur compte s'installer au Portugal prochainement a-t-il confié au journal Le Parisien. Il n'a d'ailleurs pas caché les raisons qui ont motivé son exil: "La vie est extraordinaire là-bas. Mais j'y vais aussi pour de vraies raisons fiscales".

Selon lui, le système fiscal portugais est particulièrement favorable aux artistes. "Pas d'impôts sur l'héritage et sur la succession, j'en suis pas encore là, mais je trouve ça sympathique quand même (...) Pas d'impôts sur la fortune. Je ne suis pas fortuné, mais j'espère y arriver. Mais surtout pendant dix ans, pas d'impôts sur les royalties du monde entier", a-t-il expliqué pour justifier sa décision.

Et d'ajouter: "Les Italiens viennent d'adopter les mêmes règles. Et Macron, dans le genre +ça rime avec pas con+, je l'ai entendu dire que ça ne serait pas con. Changez les règles pour que les gens reviennent. On pourrait très bien vivre en France, mais il y a un moment où il y a juste des limites à ne pas dépasser. C'est pour ça que tout le monde est parti".

Toutefois, le chanteur se défend de vouloir échapper à la solidarité nationale par l'impôt. "J'ai donné et je donne encore. Tout ce qui est prestations en France, les concerts, The Voice, je paie des impôts dessus", a-t-il précisé au Parisien, à qui il avait confié l'an dernier "payer entre 1 et 2 millions d'euros d'impôts". 

Après les Etats-Unis et l'Argentine, l'interprète de Ma Liberté de Penser va donc de nouveau prendre le chemin de l'exil fiscal.

Selon Florent Pagny, le système fiscal portugais est particulièrement favorable aux artistes.


Commentaires

-