Frances Bean: la fille de Kurt Cobain se confie pour la première fois sur son père

Révélations

Frances Bean: la fille de Kurt Cobain se confie pour la première fois sur son père

Publié le :

Jeudi 09 Avril 2015 - 14:07

Mise à jour :

Vendredi 10 Avril 2015 - 10:47
À l'occasion de la diffusion inédite, le 4 mai prochain, d'un documentaire consacré à la vie de Kurt Cobain, la fille du chanteur disparu, Frances Bean, s'est confiée dans les colonnes du magazine "Rolling Stone". Dans cette interview, elle avoue ne pas aimer plus que ça Nirvana.
©AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Pour la première fois, Frances Bean, la fille du chanteur grunge Kurt Cobain, sort de l'ombre. A l'occasion de la sortie prochaine du documentaire Kurt Cobain: Montage of Heck, qu'elle a elle-même produit, la jeune femme s'est confiée au magazine américain Rolling Stone. Une interview dans laquelle elle parle longuement de son père.

Si elle n'avait que 20 mois lorsque son père s'est donné la mort le 5 avril 1994, Frances Bean porte pourtant sur lui un regard mature et réaliste. "Kurt était arrivé à un stade où il a été obligé de se sacrifier tout entier pour son art, parce que le monde le lui demandait. Je crois que ça a été un des déclics qui lui ont fait croire que s'il n'était plus là, tout le monde serait plus heureux", a-t-elle déclaré.

Héritière malgré elle du mouvement grunge incarné par son papa, France Bean a notamment évoqué le statut d'icône de son père qu'elle ne voulait surtout pas reproduire à l'écran. "Je ne voulais pas que l'on fasse de ce film une sorte de mythologie de Kurt. Bien qu'il soit mort de la façon la plus horrible qui soit, il y a toujours ce romantisme lié autour de sa personnalité, car il aura 27 ans pour toujours. Il a accédé à ce statut d'icône car il ne vieillira jamais", a-t-elle confié.

Dans cette interview, la jeune femme de 22 ans se confie également sur ses goûts musicaux. Pour ceux qui voyaient en elle le prolongement naturel de l'esprit de Kurt Cobain, il n'en est rien. La fille du chanteur et de Courtney Love “n’aime pas Nirvana tant que ça” et affirme préfé­rer Mercury Rev, Oasis ou Brian Jones­town Massacre, même si elle reconnaît que Territorial Pissing est une super chanson ainsi que Dumb.

Son documentaire, qui sera sur les écrans le 4 mai dans une centaine de salles françaises, a été acclamé par les critiques lors de sa présentation au festival indépendant Sundance. Considéré comme le "meilleur documentaire du festival" par le magazine Entertainment Weekly, il offre des images, performances et morceaux inédits de l'artiste. Réalisé par Brett Morgen, il permet également de découvrir des extraits d'archives personnelles, photographies et films de familles.

 

 

 

Frances Bean Cobain a produit un documentaire consacré à la vie de son père, Kurt Cobain.

Commentaires

-