"Le Bal des vampires" montre les dents au théâtre Mogador à Paris

Coup de sang

"Le Bal des vampires" montre les dents au théâtre Mogador à Paris

Publié le :

Mardi 04 Novembre 2014 - 11:30

Mise à jour :

Mardi 11 Novembre 2014 - 14:46
Quarante-six ans après la sortie de son film "Le Bal des vampires", Roman Polanski en adapte le scénario pour en faire une comédie musicale en français. Le spectacle, déjà passé par douze pays est présenté à Paris au théâtre Mogador jusqu'au 5 juillet. Une adaptation réussie, même si les textes manquent parfois de cachet.
©Brinkhoff/Mögenburg
PARTAGER :

Astrid Seguin

-A +A

Après être passée par douze pays, la comédie musicale Le Bal des vampires débarque à Paris jusqu'au 5 juillet. C'est le réalisateur du film sorti en 1968, Roman Polanski, qui a coécrit le spectacle -dont les textes sont intégralement en français.

Les personnages du musical sont assez fidèles au film: deux belles rousses en proie aux morsures, un vieux scientifique à moustache obsédé par l'idée de prouver l'existence des vampires avec son jeune assistant, sans oublier le magistral comte Von Krolock qui offre avec joie son hospitalité aux humains désireux de s'aventurer dans son château. "Certains effets cinématographiques ont dû être étoffés", explique Roman Polanski. "Les personnages devaient y gagner en profondeur, ils ne pouvaient plus être ces figures d'un dessin animé que l'on trouve dans le film (…). Il fallait qu'un minimum de relation existe entre les personnages", poursuit le cinéaste.

Du film d'horreur parodique, le spectacle a gardé un professeur Abronsius, excellent dans le rôle du vieil excentrique pour lequel tout passe par la science et la logique. Certaines de ses chansons sont entonnées avec une rapidité d'élocution déconcertante qui fait sourire le public.

Egalement très talentueux dans un registre plus sombre, le comte Von Krolock, incarné par Stéphane Métro (Aladin, Roméo et Juliette, Les Misérables…). Son rôle y est légèrement différent du film, plus "humain" si on peut dire.

Les quarante comédiens évoluent au fil du spectacle dans des décors transylvaniens impressionnants, notamment celui du cimetière et ses tombes entrouvertes et celui du château, dans lequel les miroirs ne reflètent que la silhouette des humains pénétrant dans l'antre des lieux. Près de 230 costumes ont été réalisés pour l'occasion, et 800 faux ongles.

Le spectacle est réussi, dans la salle le public rit et frissonne, surtout ceux qui sont assis aux abords des allées. Une faiblesse néanmoins, les paroles des chansons, qui manquent par moment de profondeur et d'originalité.

 

Le Bal des vampires

Théâtre Mogador

25 rue Mogador 75009 Paris

Prix des places: de 25 à 105 euros.

Les représentations ont lieu tous les jours sauf lundi

Le film "Le Bal des vampires" devient comédie musicale jusqu'au 5 juillet à Paris.

Commentaires

-