Londres: Elton John a échappé à un attentat, un islamiste visait l'un de ses concerts

Plus de peur que de mal

Londres: Elton John a échappé à un attentat, un islamiste visait l'un de ses concerts

Publié le :

Vendredi 28 Avril 2017 - 16:19

Mise à jour :

Vendredi 28 Avril 2017 - 16:36
Haroon Syed, un jeune homme de 19 ans a reconnu jeudi devant la justice qu'il avait bien préparé des attentats sur le sol londonien, dont l'un qui visait l'un des concerts du chanteur Elton John. Il a expliqué avoir essayé de se procurer une mitrailleuse, des armes de poing, une veste pour attentat-suicide et une bombe.
©Elton John/Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Royaume-Uni aurait pu, une nouvelle fois, être le théâtre d'un nouvel attentat. Jugé pour "préparation d'actes terroristes", un Britannique de 19 ans a confirmé jeudi 27 devant la justice qu'il avait bel et bien préparé des attaques sur le sol londonien. Selon ses dires, il avait prévu d'attaquer à la bombe, le 11 septembre dernier, la grande artère commerciale d'Oxford Street, soit 15 ans après les attentats contre les tours jumelles. Mais ce n'est pas tout: il visait également l'un des concerts d'Elton John. Ce jour là, le chanteur se produisait à Hyde Park.

Seulement voilà: il n'a pas pu mettre ses plans à exécution. La police, qui l'avait repéré, lui avait tendu un piège pour l'interpeller: le terroriste pensait ainsi s'adresser à un autre islamiste mais, en réalité, il s'agissait d'un agent des services de sécurité britanniques. Devant la justice, il a reconnu avoir essayé de se procurer une mitrailleuse, des armes de poing, une veste pour attentat-suicide et une bombe. Et dans un communiqué, la police a indiqué qu'il avait "fait une demande spéciale": il voulait que la bombe soit "pleine de clous pour qu'il puisse la faire exploser dans un lieu bondé". Au total, Haroon Syed encourt la prison à perpétuité. Son jugement sera rendu public le 8 juin prochain, le temps d'analyser le rapport psychiatrique du jeune homme.

Pour rappel, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni est, depuis août 2014, presque au plus haut: il est au quatrième échelon sur une échelle qui en compte cinq. Et les derniers évènements ne risquent pas de l'abaisser. Le 22 mars dernier, un attentat autour de Parlement de Westminster, revendiqué par le groupe Etat islamique, a fait cinq morts (dont le terroriste) et une cinquantaine de blessés. Tué par la police, l'auteur de l'attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis 12 ans était un Britannique également connu sous les noms d'Adrian Elms et Adrian Russell Ajao.

Plus récemment, jeudi 27, un homme armé de couteaux et soupçonné de vouloir commettre un attentat terroriste a été arrêté à Londres, là aussi, près du parlement de Westminster. 

Un jeune islamiste a avoué avoir planifié un attentat à la bombe sur Oxford street et dans un concert d'Elton John à Londres.


Commentaires

-