Madonna réussit à faire annuler une vente aux enchères de ses culottes usagées et d'objets intimes

Madonna réussit à faire annuler une vente aux enchères de ses culottes usagées et d'objets intimes

Publié le :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 12:45

Mise à jour :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 14:12
Il ne sera pas possible pour les amateurs d'obtenir aux enchères une culotte (usagée) de Madonna, où la lettre de rupture que lui a écrite le rappeur Tupac Shakur. La star de la musique pop a obtenu l'annulation de l'événement mardi estimant que les objets lui avaient été dérobés.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La vente aux enchères aurait pu s'annoncer particulièrement sulfureuse. Elle n'aura finalement pas lieu. La star américaine Madonna a réussi à faire annuler in extremis mardi 18 par voie de justice la cession annoncée de plusieurs objets intimes lui ayant appartenu.

L'événement était proposé par le site spécialisé Gotta Have Rock and Roll qui propose habituellement des objets personnels ayant appartenu à des stars du rock ou de la musique pop.

L'organisateur espérait donc bien proposer à la vente des culottes usagées de la sulfureuse star, des brosses à cheveux, un corset ou des boucles d'oreilles. Mais la pièce maîtresse devait être une lettre écrite à son intention par le rappeur Tupac Shakur (tué par balles à Las Vegas en 1996). Ayant eu une liaison avec "Madonna Louise Ciccone" de son vraie nom, le rappeur avait décidé de rompre. Et du fond d'une cellule où il purgeait en 1995 une peine pour agression sexuelle, il expliquait les raisons surprenantes de la rupture: la différence ethnique. "Pour toi, être vue avec un homme noir n'aurait en aucun cas compromis ta carrière, ça t'aurait sans doute rendue plus ouverte et plus excitante aux yeux des autres. Mais pour moi, du moins dans la conception que j'avais, je pensais que pour mon image cela signifierait tourner le dos à la moitié des gens qui m'avaient fait arriver là où j'étais". Selon des estimations, un tel courrier (mis en vente à 100.000 dollars) aurait pu partir pour 400.000 dollars.

Madonna a motivé la demande d'annulation en expliquant qu'elle ignorait que les biens mis en vente n'étaient plus en sa possession, et pour cause: elle reproche à l'une de ses anciennes amies, Darlene Lutz qui exerce la profession de consultante en art, de lui avoir subtilisé ces objets intimes.

"Le fait d’être devenue célèbre grâce aux succès rencontrés dans ma carrière ne me prive pas de mon droit à préserver ma vie privée, y compris en ce concerne des biens qui me sont chers", a déclaré l’artiste américaine particulièrement remontée contre le site et son ancienne amie. Gotta Have Rock and Roll ne compte pas en rester là et devrait également lancer une action en justice contre Madonna estimant que la démarche de la chanteuse nuit à la réputation de l'entreprise.

Madonna estime que les objets lui ont été dérobés par une ancienne amie.


Commentaires

-