Marine Le Pen répond à Médine et Booba après leur clip polémique (vidéo)

Marine Le Pen répond à Médine et Booba après leur clip polémique (vidéo)

Publié le :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 11:02

Mise à jour :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 11:11
Dans leur dernier clip, dévoilé lundi, Booba et Médine ont mis en scène des enfants frappant une piñata à l'effigie de Marine Le Pen dans les rues d'Alger. La présidente du Rassemblement national leur a répondu mercredi.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Elle n'a pas mis longtemps à réagir. Marine Le Pen a commenté à son tour le tout nouveau clip du rappeur Médine, en duo avec Booba, mercredi 9 sur Twitter.

Les deux rappeurs ont sorti la vidéo de Kyll lundi 7 sur YouTube. Dans le clip visiblement tourné dans les alentours d'Alger, un groupe d'enfants a été mis en scène en train de frapper une piñata à l'effigie de la présidente du Rassemblement national.

"Contre ça, nous, on ne pleurniche pas. On se bat avec nos armes: nos convictions et notre amour de la France", a écrit Marine Le Pen. Elle partageait dans le même temps une publication d'Eléonore Bez.

A voir aussi: Une piñata à l'effigie de Marine Le Pen, le clip de Médine et Booba fait polémique (vidéo)

La conseillère régionale du PACA sous l'étiquette RN avait partagé le clip du rappeur d'origine algérienne. "Non content d'être un islamiste, le rappeur Medine se permet de faire lyncher une effigie de Marine Le Pen par des enfants. Effrayant", avait-elle estimé.

Car Médine n'en est pas à sa première polémique. Il a en effet déjà scandalisé l'opinion publique, particulièrement les sympathisants de droite et d'extrême droite.

Le rappeur, né au Havre, est notamment l'interprète des titres Don't Laïk et Jihad, où il s'en prend à la laïcité en appelant à "crucifier tous les laïcards comme à Golgotha (où Jésus a été condamné à mort ndlr)".

Alors qu'il devait se produire au Bataclan durant plusieurs soirées en octobre dernier, la polémique a explosé. Des groupes et partis politiques de droite et d'extrême droite l'accusaient d'islamisme et étaient scandalisés qu'un tel artiste puisse se produire dans une salle de concert ayant été la cible d'une attaque terroriste.

Face à la polémique, et malgré le soutien d'associations de victimes des attentats, les concerts ont été annulés. Les spectacles ont été reprogrammés le 9 février prochain au Zénith de Paris.

A lire aussi:

Lille: Génération Identitaire proteste contre un concert de Médine

Toujours en détention, Booba a envoyé une lettre au rappeur Médine

Terrorisme: le groupuscule d'ultra droite AFO projetait de tuer le rappeur Médine

Marine Le Pen a réagi au clip des rappeurs Médine et Booba dans lequel des enfants frappent une piñata à son effigie.


Commentaires

-