Michael Jackson castré chimiquement par son père: les aveux de son médecin

Michael Jackson castré chimiquement par son père: les aveux de son médecin

Publié le :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 12:37

Mise à jour :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 12:42
Dans une vidéo publiée sur Internet le 6 juillet, Conrad Murray le dernier médecin de Michael Jackson a dévoilé que le père de la star lui a imposé dans son enfance une castration chimique. Le but était de retarder au maximum la puberté et donc la mue de la voix du membre le plus populaire des "Jackson Five".
©Sam Mircovich/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Michael Jackson était brimé par son père qui encadrait sa carrière étant enfant. Mais le nouvel élément révélé par son médecin Conrad Murray semble à peine croyable. L'ancien docteur du "King of the pop" a dévoilé dans une vidéo publiée sur le site américain The Blast que Joseph "Joe" Jackson, le père de Michael, avait imposé à son fils une castration chimique dans sa jeunesse. Le but? Retarder au maximum sa puberté et la mue de sa voix pour continuer à exploiter le filon des "Jackson Five", le groupe familial encadré par le père qui faisait régner une discipline sévère.

Le médecin ne mâche pas ses mots pour décrire Joe Jackson mort le 27 juin dernier à l'âge de 89 ans d'un cancer du pancréas. "Joe Jackson était l’un des pires pères de l’Histoire" évoquant les confidences de la star de la pop sur "les nombreuses souffrances que son père lui avait infligés et qu'il avait trouvées épouvantables, au-delà de l'imagination et des mots".

Parmi elles, des injections d'hormones pour empêcher la voix de muer et lui faire garder ce timbre aigu, le jeune Michael étant le membre le plus populaire du groupe des frères Jackson, et représentant une manne financière considérable pour le père, à l'origine ouvrier dans une aciérie.

Lire aussi - Michael Jackson: un rapport de police l'accable, ses proches volent à son secours

Ces déclarations restent à prendre avec prudence, Conrad Murray ne faisant que citer Michael Jackson (prétend-il) qui n'est plus le pour confirmer. L'homme qui a été le médecin de la star dans les derniers mois de sa vie a été au cœur d'une polémique: c'est lui qui le 25 juin 2009 a injecté à Michael Jackson la dose mortelle de propofol (ce qu'il nie), un produit provoquant une anesthésie générale et dont le chanteur se servait comme d'un somnifère. Conrad Murray avait été condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire.

Michael Jackson aurait été castré chimiquement dans sa jeunesse.


Commentaires

-