Percy Sledge: l’interprète de "When a Man Loves a Woman" est mort à l'âge de 73 ans

Percy Sledge: l’interprète de "When a Man Loves a Woman" est mort à l'âge de 73 ans

Publié le :

Mardi 14 Avril 2015 - 18:49

Mise à jour :

Jeudi 16 Avril 2015 - 09:38
Le chanteur américain Percy Sledge, interprète du légendaire "When a Man Loves a Woman", est mort ce mardi à son domicile de Bâton-Rouge, en Louisiane, à l’âge de 73 ans.
©Reuters
PARTAGER :
-A +A

Le chanteur soul américain Percy Sledge est mort ce mardi à son domicile de Bâton-Rouge, en Louisiane, à l’âge de 73 ans. L’interprète du légendaire When a Man Loves a Woman  "se battait contre un cancer du foie depuis plus d'un an ", a expliqué son agent Steve Green à la chaîne ABC News.

Né en 1941 à Leighton, dans l’Alabama, Percy Sledge enchaîne les petits boulots pour subvenir aux besoins de ses cinq enfants quand, s'étant souvenu de sa voix exceptionnelle, le responsable du département musical de son ancien lycée le contacte pour remplacer le chanteur du groupe Les Esquires. Brancardier dans un hôpital, Percy joue pendant les week-end.

En 1966, à l'occasion d’une soirée trop arrosée avec Les Esquires, il se lance dans une improvisation où il chante un morceau qu’il a imaginé alors que sa petite amie venait de le quitter. Sa performance impressionne le parolier Quinn Ivy qui, par chance, se trouve dans la salle. Sentant le potentiel du jeune homme, il lui fait retravailler le morceau et le fait enregistrer. When a Woman Loves a Woman est né. Percy Sledge à 25 ans.

Si, jamais le chanteur ne réussira à égaler ce premier succès, d’autres titres comme Warm and Tender Love , It Tears Me Up  ou encore Ain’t No Sunshine  lui permettront d’affirmer sa notoriété dans le monde entier.

Après s’être retiré du star system à la fin des années 70 à cause de problèmes de santé, Percy Sledge revient sur le devant de la scène près d'une décennie plus tard. En 1989, il reçoit un prix pour l’ensemble de sa carrière de la Rythm and Blues Foundation. En 1989, il reçoit le Blues Music Award pour son album Blue Night, sorti deux ans auparavant. Et, en 2005, consécration ultime, il est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame, ou, pour les francophones, le "Panthéon du Rock and Roll".

(Ecoutez en cliquant ci-dessous "One a Man Loves a Woman", considéré comme l’une comme l’"une des plus grandes chansons de soul de tous les temps" par le Rock and Roll Hall of Fame): 

 

Percy Sledge lors d'une cérémonie à New York pour célébrer son intronisation au Rock and Hall of Fame en 2005.


Commentaires

-