Philharmonie de Paris: un premier concert sans bémol

Les premières notes

Philharmonie de Paris: un premier concert sans bémol

Publié le :

Jeudi 15 Janvier 2015 - 12:48

Mise à jour :

Jeudi 15 Janvier 2015 - 19:45
Destinée à rivaliser avec les plus grandes salles mondiales, le Philharmonie de Paris a été inaugurée mercredi 14 par François Hollande. Au-delà de quelques imperfections, le gala d'ouverture a été une réussite.
©Denis Allard-Pool/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Après des années de travaux, le Philharmonie de Paris, situé dans le XIX arrondissement, vient d'ouvrir ses portes au public. Inaugurée par François Hollande, une semaine, jour pour jour, après l'attentat perpétré contre Charlie Hebdo, la salle de concerts est destinée à rivaliser avec les plus grandes salles mondiales. Ovationné par le public à son entrée dans la salle, le chef de l'Etat a tenu à rendre hommage à la culture qui est selon lui "toujours menacée".

En s'en prenant à Charlie Hebdo, "c'est la culture que les terroristes voulaient atteindre", a-t-il lancé, saluant dans la Philharmonie un projet "exceptionnel", "un évènement comme Paris n'en avait pas connu depuis un quart de siècle", faisant référence à l'inauguration de l'Opéra de Bastille en 1989. "On peut assassiner des hommes, des femmes, on ne tue jamais leurs idées, au contraire", a-t-il poursuivi. 

En hommage aux victimes des attaques terroristes, le concert d'inauguration, dédié à la musique française, s'est déroulé sans fausse note. Seul l'architecte Jean Nouvel, manquait à l'appel. A quelques heures du coup d'envoi, le concepteur du bâtiment a décidé de boycotter le gala d'inauguration, dénonçant dans une interview au Monde une ouverture "prématurée". L'architecte a également évoqué le "mépris" dont il aurait été l'objet pendant la conduite du chantier qui a accumulé les retards, depuis son lancement en 2006. 

Imaginé dès 1981 par le compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez, le projet de la Philharmonie de Paris n’a été lancé officiellement qu’en 2006 par l’Etat et la ville de Paris. Construit autour d'un auditorium de 2.400 places assises, de six salles de répétition, de dix studios de répétition, et comprenant, notamment un restaurant, une brasserie, une librairie et des terrasses-promenades, le bâtiment, surnommé le "Centre Pompidou de la musique", a nécessité des techniques encore jamais employées.

Afin de permettre aux Français de découvrir ce nouveau lieu, le premier week-end "portes ouvertes" proposera de nombreuses manifestations gratuites dont une performance, samedi 17, de 101 pianistes dirigés par le Chinois Lang Lang.

Le Philharmonie de Paris a été inauguré, mercredi 14, par François Hollande.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-