Sécurité renforcé pour une Fête de la musique marquée par le risque d'attentat

Sécurité renforcé pour une Fête de la musique marquée par le risque d'attentat

Publié le :

Mercredi 21 Juin 2017 - 16:27

Mise à jour :

Mercredi 21 Juin 2017 - 16:41
Ce mercredi, la France entière va pouvoir profiter de la Fête de la musique sous le soleil. Avec la menace d'attentat qui pèse sur le pays, le ministère de l'Intérieur et les villes ont prévu des systèmes de sécurité accrus.
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce mercredi 21, les Français vont profiter de la 36e Fête de la musique sous un grand soleil. Un beau temps qui risque de faire sortir d'autant plus de monde dans la rue. Avec le risque d'attentat qui menace le pays actuellement et deux jours après une nouvelle attaque sur les Champs-Elysées, le ministère de l'Intérieur et les municipalités ont prévu des mesures de sécurité importantes.

La Place Beauvau a indiqué dans un communiqué avoir mobilisé 48.000 policiers et gendarmes en plus des militaires déjà engagés dans l'opération Sentinelle. Pour le ministère, les "concerts organisés à travers la France (...) ont donné lieu à une préparation particulière". Les forces de l'ordre garantiront "une présence visible et régulière" et le communiqué a assuré de leur "capacité permanente d'intervention". Localement, l'accès à certains évènements pourra être soumis à des fouilles et palpations.

Certains évènements ont aussi été annulés à cause de l'état d'urgence. Par exemple à Paris, aucun grand concert n'est prévu sur les places de la République et de la Bastille, pareil à Denfert-Rochereau où un concert devait à l'origine être organisé. "Malheureusement, l'attentat de Nice a montré que ce genre de lieu est très difficilement sécurisable. Il y a énormément de rues, d'avenues, qui y mènent. On a préféré dire tout de suite à la préfecture qu'on ne demandait pas d'autorisation pour cette fois", a expliqué l'organisateur Julien Soulier à Europe 1.

Dans les autres grandes villes françaises, des moyens ont aussi été mis en place. A Lyon et Strasbourg par exemple, les scènes ont été regroupées sur les mêmes artères pour éviter aux forces de l'ordre de s'éparpiller. Autour de la place de la Comédie de Montpellier, ce sont des blocs de béton de plusieurs centaines de kilos qui ont été disposés. A Toulouse, la place du Capitole sera aussi sous haute surveillance: France 2 y organise une grande soirée musicale. L'événement gratuit ne sera accessible que sur présentation d'une invitation.

La 36e édition de la Fête de la musique aura lieu ce mercredi 21.


Commentaires

-