Victoria Beckham part en guerre contre les Spice Girls et refuse que le groupe se reforme

Victoria Beckham part en guerre contre les Spice Girls et refuse que le groupe se reforme

Publié le :

Lundi 16 Janvier 2017 - 17:50

Mise à jour :

Lundi 16 Janvier 2017 - 18:00
Geri Halliwell, Emma Bunton et Melanie Brown veulentreformer les Spice Girls. Mais Victoria Beckham, alias "Posh" à l'époque du girls band, compte mettre fin à ce projet en envoyant ses avocats.
©Gary Bembridge/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

GEM pour "Geri, Emma et Mel". C'est ainsi que Geri Halliwell, Emma Bunton et Melanie Brown, trois anciennes Spice Girls voulaient appeler leur nouveau girls band. Leur projet était de reprendre les tubes qui ont fait leur gloire dans les années 90, comme Wannabe (dont l'album du même nom a été vendu à plus de 24 millions d'exemplaires), mais cette nouvelle n'a vraiment pas plu à Victoria Beckham, alias "Posh", qui aurait chargé ses avocats de mettre fin à toutes possibilités de retour.

Depuis l'été 2016, les trois chanteuses voulaient organiser un grand concert pour fêter les 20 ans du premier album des Spice Girls. Les rumeurs évoquaient un possible concert à Hyde Park en juillet 2017. Selon le quotidien anglais The Sun, le fait que Victoria "Posh" Beckham -aujourd'hui reconvertie dans la mode- s'oppose de manière si virulente à ce projet aurait vraiment miné le moral de Geri, Emma et Mel B. "Les filles sont dévastées et extrêmement tristes que les choses se terminent ainsi" a témoigné une source proche du groupe.

Les Spice Girls étaient cinq à l'époque. Et si Victoria Beckham ne s'entend plus avec ces trois-là, elle a en revanche gardé des liens d'amitié avec Melania Chisholm, alias Mel C. Elles ont notamment passé le nouvel an ensemble, et sont toutes les deux remontées sur scène pour l'occasion. Elles ne se sont d'ailleurs pas privées de chanter des titres des Spice Girls.

 

Les Spice Girls étaient toutes les cinq remontées sur scène pour la clôture des Jeux olympiques de Londres en 2012.


Commentaires

-