The Voice: Lara Fabian, Marc Lavoine, Amel Bent et Pascal Obispo n'en font-ils pas trop?

The Voice: Lara Fabian, Marc Lavoine, Amel Bent et Pascal Obispo n'en font-ils pas trop?

Publié le 03/02/2020 à 10:30 - Mise à jour à 10:31
Facebook/@the.voice.tf1
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
TF1 diffuse depuis trois semaines les "auditions à l’aveugle" de The Voice. Le nouveau Jury constitué de Lara Fabian, Marc Lavoine , Amel Brent et Pascal Obispo a beau se donner à fond dans le spectacle, le télé crochet ne décolle pas. Il est bien partie pour perdre la moitié de son audience glanée à ses débuts.
 
Samedi, le troisième épisode de The Voice version 2020 est passé sous la barre des 5 millions de téléspectateurs. Le concours musical de TF1 a même été talonné par le téléfilm de France 3 «Meurtres en Cotentin»: 4,68 millions d’un côté, 4,47 millions de l’autre. 
 

À lire aussi: "The Voice" saison 9: exit Julien Clerc, son remplaçant déjà trouvé?

 
Des audiences qui s’érodent
 
Certes, bon nombre de producteurs rêveraient d’un tel score d’audience. Mais, il faut bien le constater, cette saison 9 est à la peine. Où sont passés les 9 millions de fans des premières éditions en 2012? Depuis le 19 janvier, The Voice ne décolle pas, et cela n’augure rien de bon lorsque l’on sait que les audiences ont traditionnellement tendance à descendre durant les battles et les primes, pour, éventuellement, remonter le jour de la finale. L’érosion est déjà sensible sur ces trois premières émissions, avec successivement 5,2 millions, 5 millions et donc 4,7 millions de téléspectateurs.
 
Manque de curiosité pour une édition 2020 pourtant annoncée comme celle du renouveau? Effet streaming vs télévision? Lassitude du public? Jury renouvelé mais moins séduisant, voire agaçant pour certains? Les explications sont sans doute multiples, et le résultat est là. Cela s'appelle une concept usé. Lara Fabian, Marc Lavoine , Amel Brent et Pascal Obispo ont beau se démener pour faire le spectacle,  ça ne prend pas. Sans doute même en font-ils trop. 
 
 
Emotion sur les réseaux
 
Les talents, eux, tirent cependant leur épingle du jeu. Ainsi Antony Trice, venu chanter pour sa grande sœur décédée le 25 janvier. L’artiste suisse de 24 ans n’a pas seulement ému les quatre membres du jury, son audition a dans la foulée totalisé quasiment 7 millions de vue sur les réseaux sociaux. 
 
Christophe Maé, l’auteur-compositeur-interprète de «Casting», la chanson interprétée par Antony, fait partie des spectateurs émus. Il a nvité le candidat à venir chanter avec lui sur scène à l’Arena de Genève. 
 

À lire aussi: Mennel, candidate voilée de The Voice, a quitté la France et s'est mariée (photo)

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un jury qui se montre pourtant enthousiaste

Fil d'actualités Culture