Comme j'aime, Régime box: ces régimes "clés en main" à fuir

Comme j'aime, Régime box: ces régimes "clés en main" à fuir

Publié le :

Jeudi 07 Mars 2019 - 12:29

Mise à jour :

Jeudi 07 Mars 2019 - 15:55
©Capture d'écran YouTube/Comme j'aime
PARTAGER :

Mickaël Dieleman, édité par la rédaction.

-A +A

Ils ont la nouvelle méthode miracle pour perdre du poids: les régimes dits "clé en main" à l'image des marques Comme j'aime ou Régime box. Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon (3e arr.), explique pour France-Soir que ces régimes annoncés comme efficace à grand renfort de marchandising ne résolvent pas les problèmes liés à l’alimentation.

Les publicités tournent en boucle à la télévision, parfois en faisant appel à des personnalités pour vanter les mérites de la marque, pour nous proposer des solutions d’amincissement faciles, pratiques, et même remboursables… Comme si notre santé était une marchandise.

Que proposent vraiment ces solutions, ces régimes "clé en main"? Je vous apporte mon avis en tant que diététicien sur deux solutions connues sur le marché: Régime box® et Comme j’aime®.

> Régime box:

La marque propose de faire un petit bilan rapide. Lors de celui-ci, nous pouvons même indiquer notre type d’ossature. Etrange... On pourrait penser que cela va provoquer une différence de prise en charge. Pour avoir fait le test, cela ne change pas leur proposition. Est-ce bien sérieux?

Ensuite, il y a la possibilité de choisir un programme en fonction d’apports caloriques. Une fois ce choix effectué, des nombreuses offres sont proposées avec de différentes réductions pour que le client consomme.

Le principe est très simple: le client commande un pack de repas qui sont préparés, simplement à réchauffer ou à consommer tel quel, et qui doivent correspondre à ses besoins et/ou ses objectifs.

C’est vrai que cela est tentant, puisqu’il n’y a pas à faire à manger, pas à réfléchir à des idées, et en plus cela fait maigrir.

> Comme J’aime:

Cette marque propose de maigrir durablement. La différence avec son concurrent cité au-dessus est l’accompagnement téléphonique proposé pour tenir les efforts. Les programmes proposés vont de 1.200 Kcal pour le basique, à 1.500 Kcal pour le dynamique, autrement dit les sportifs.

Ces programmes sont hypocaloriques pour de nombreuses personnes, et encore une fois inadaptés à certains consommateurs.

> Mon avis de diététicien :

Comme avec des nombreux régimes, les premières victimes sont les clients de ses méthodes. Il est très tentant de choisir une solution "clé en main" pour perdre son excès de poids, mais ces méthodes ont leurs limites.

Première d'entre elles: un coût important et ce, malgré les promotions. Il faudrait acheter ces produits jusqu’à la fin de notre vie pour que ce soit durable. Deuxièmement, impossible de choisir la bonne solution qui convienne à tous: les programmes ne prennent pas en compte le rythme de vie du client, ni ses envies, ses besoins, ses attentes.

De plus, où sont les plaisirs culinaires, de préparation, de présentation? Les plats étant transformés avant d'être livrés, des problèmes de santé sont à craindre. Enfin: l’utilisation de produits coupe-faim que l'on retrouve dans ces régimes. S’ils sont présents, cela veut dire qu’il y a un manque ailleurs.

Bien que très tentantes, ces méthodes de perte de poids ne sont pas bonnes pour votre santé, elles ne résolvent pas les problèmes liés à l’alimentation et sont très onéreuses. A fuir!

Si vous souhaitez perdre du poids durablement, rapprochez-vous d’un spécialiste de la nutrition (diététicien nutritionniste ou médecin nutritionniste) pour qu’il adapte votre alimentation à vos besoins, afin que cela dure dans le temps.

Cet article a été rédigé par Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste à Lyon (3e arr.) spécialisé dans le sport (voir son site: http://www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com/).

Lire aussi:

Quels aliments à éviter ou à privilégier en fonction de l'index glycémique?

Alimentation: galette de riz, ce vrai-faux ami de la diététique

Cure détox: quoi manger pour éliminer les excès des fêtes

Les régimes "clé en main" ne résolvent pas les problèmes liés à l’alimentation.


Commentaires

-