Comment enfin accepter son corps?

Comment enfin accepter son corps?

Publié le :

Mardi 05 Mars 2019 - 15:41

Mise à jour :

Jeudi 07 Mars 2019 - 09:35
©Creative Commons/Pixabay
PARTAGER :

Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

-A +A

Très peu de personnes, même celles bien dotées par la nature, arrivent à accepter leur corps. La faute par exemple à un entourage qui vous fera constamment remarquer la différence qu'il existe entre vous et un phsyique idéalisé. Le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils à France-Soir pour dépasser cette angoisse qui peut perdurer.

Il est extrêmement rare de rencontrer une personne qui puisse dire, sans mentir, que son corps lui plaît depuis le bout de ses orteils jusqu'à la pointe de ses cheveux. Parfois, ce sera un détail, comme un nez un peu trop long, mais pour certaines personnes, ce qu'elles considèrent comme un défaut va devenir un véritable handicap au quotidien. Il faut dire que la société ne fait rien pour que les individus se sentent bien dans leur corps, quoi que l'on puisse noter quelques améliorations ces dernières années. Certaines marques engagent en effet des mannequins "grande taille", un terme obscure derrière lequel se cachent parfois des femmes qui font une taille 40-42, autrement dit, la moyenne française.

La recherche de la perfection ou tout du moins de la normalité peut empêcher certains d'entre nous d'être pleinement heureux, et c'est là un problème plus complexe qu'on ne le pense.

> Des caractéristiques jugées atypiques par la société

Les médias, les films, les magazines, les publicités et autres véhiculent une certaine image du corps idéal de l'homme et de la femme. Pour un homme, les caractéristiques portent sur la taille, qui doit être assez importante, le poids, les muscles ou encore l'implantation des cheveux. Les femmes sont encore plus touchées par le phénomène car bien plus souvent sexualisées: leurs cheveux, leurs fesses, leurs jambes, leur taille, leurs seins, leurs yeux, leur bouche, tout va être jugé et analysé en permanence. Dans la vraie vie, celle que vous vivez chaque jour, vous ne croiserez que rarement des personnes aux mensurations "parfaites", mais cela ne vous permettra pas pour autant d'accepter votre physique. 

> Quand le regard des autres devient impossible à supporter

Si vous êtes un homme mesurant 1m55, une femme avec des traits disgracieux, ou bien si vous êtes en surpoids, vous rencontrez certainement de façon très régulière le regard méprisant, dédaigneux ou compatissant d'autrui, et cela n'est pas évident à gérer.

Lire aussi: Je pense trop aux sexe, que faire?

Si vous ne parvenez pas à vous aimer, ce n'est pas entièrement de votre faute, mais plutôt de celle des autres, qui vous font remarquer, même silencieusement, que vous ne rentrez pas dans le moule. Sur le papier, cela semble simple, il vous suffit de vous dire que votre différence fait vote force, mais la réalité est toute autre. Il vous faudra apprendre à ignorer le regard des autres, mais surtout, il sera nécessaire de vous entourer de personnes qui ne s'attardent pas sur des caractéristiques physiques. Il ne suffit pas d'être jugé comme étant beau ou belle par les standards actuels pour être une personne exceptionnelle, sachez-le.

> Y-a t-il une solution pour enfin s'aimer soi-même?

Si même avec l'âge, vous ne parvenez à devenir un sage qui accepte son corps tel qu'il est, c'est aussi parce que vous êtes chaque jour confronté à la vie réelle, celle qui vous rappelle que vous n'êtes pas comme les autres.

Selon le détail physique qui vous empêche d'aller bien malgré le fait que votre situation financière et sentimentale soient au beau fixe, deux solutions s'offrent à vous. La première est de consulter un psychothérapeute qui pourra vous aider à dépasser ce mal-être. Au fil des séances, vous apprendrez à vous défaire de l'image négative que vous renvoient les autres. La chirurgie esthétique est la seconde solution, qui peut parfaitement vous aider à aller mieux dans certains cas. N'oubliez pas toutefois que certaines maladies entraînent par exemple une prise de poids, notamment lorsque la thyroïde est atteinte, pensez donc à consulter différents médecins avant de sauter le pas.

L'auteur: Rodolphe Oppenheimer est psychanalyste (https://psy-92.net/) et notamment auteur d'un nouvel ouvrage, Une vie heureuse et réussie (mode d'emploi) aux éditions Marie B.

Il est difficile d'accepter son corps dans un monde qui rappelle ce qui vous sépare de l'idéal physique.


Commentaires

-