Sexe et couple - L'un veut, l'autre pas: comment retrouver l'harmonie sexuelle

Désir concordant

Sexe et couple - L'un veut, l'autre pas: comment retrouver l'harmonie sexuelle

Publié le :

Vendredi 01 Juin 2018 - 14:37

Mise à jour :

Vendredi 01 Juin 2018 - 17:35
Le désir sexuel étant une donnée propre à chacun, difficile pour un couple de rester sur le même rythme des envies tout au long d'une relation. Si le tempo de la libido n'est pas toujours harmonieux entre les partenaires, pas de panique, il existe des manières simples de renouer avec des relations physiques épanouies. Pour "France-Soir", le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils.
©Cristina Souza/Flickr
PARTAGER :

Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

-A +A

Un couple peut rencontrer plusieurs problèmes au long de la relation, et l’incompatibilité sexuelle est l'un des plus fréquents. Autrement dit, leurs libidos sont différentes. C’est une situation déplaisante pour les deux parties et qui risque d'endommager la relation si elle devient permanente et négligée.

Comment faire alors pour retrouver l’harmonie quand le désir sexuel chez les deux n’est pas synchronisé?

> L’incompatibilité sexuelle, c’est normal

La première chose à comprendre c’est que l’absence de synchronisation du désir sexuel est normale. Il s’agit tout simplement d’une différence de libido entre les deux partenaires, et qui n’a rien à avoir avec le niveau d’attachement ou l’attirance vers l’autre. Ainsi, une personne qui ne veut avoir des rapports qu’une fois par semaine n’est pas désintéressée par son conjoint. De même, celui qui en veut beaucoup et fréquemment n’est pas un obsédé du sexe.

Chaque personne a en effet une libido de base, qui peut augmenter ou diminuer selon les circonstances. C’est d’ailleurs ce qui arrive au début d’une relation, quand la nouveauté de l’expérience augmente le plaisir. Mais avec le temps, on revient à notre libido de base.

Comprendre ceci est déjà un bon début pour se dire que ne pas avoir ou perdre l’harmonie dans la vie sexuelle n’est pas la fin, que cela ne veut pas dire qu’on ne s’aime plus et qu’on ne peut plus continuer. C’est aussi un bon début pour se demander ce que l'on peut faire.

> Communiquer pour retrouver l'harmonie sexuelle

La communication est une règle pour entretenir de bonnes relations en général, et la relation sexuelle n’est pas une exception. Il ne s’agit pas uniquement de communiquer, mais d’être honnête et sensible.

Quand il y a un problème, il faut en parler. Il est donc important de discuter la fréquence de rapports qui convient à chacun de vous, mais aussi vos préférences sexuelles, vos fantasmes et vos limites. Bien comprendre l’autre est la base pour trouver des compromis, un juste milieu où les désirs des deux sont respectés et nourris autant que possible. Et comme cité avant, il faut être sensible envers l’autre tout simplement parce que la sexualité est un sujet sensible. Ça touche l’égo de l’autre, ses croyances et ses craintes et ça peut l’affecter énormément.

La communication est sans doute difficile, surtout quand il s’agit de sexualité. Une petite astuce consiste à ce que chacun fasse une liste de ses préférences et désirs, et à quelle fréquence. Vous pouvez ensuite échanger les listes, identifier les points communs et discuter.

> Augmenter l’intimité physique et partager

Quand l’incompatibilité sexuelle prend place, on ne pense plus qu’à ça et on néglige tout autre aspect d’intimité dans le couple. Or, l’intimité physique est également importante, et peut contribuer à retrouver l’équilibre. D’une simple balade main dans la main aux massages sensuels, le contact physique renforce les liens dans le couple et restaure l’envie éteinte.

Partager est aussi une bonne solution pour retrouver l’harmonie, c’est d’ailleurs une des caractéristiques principales de la relation amoureuse. Et partager peut se faire sur différents plans, en faisant des activités ensemble, en parlant plus et en faisant face aux problèmes à deux. Mais comme il faut partager, il faut avoir du temps pour soi. C’est une des clés de réussite pour les relations qui durent "sainement".

> Libérer son désir autrement

On ne parle pas d’infidélité, sexuelle ou non, mais de trouver des moyens de libérer son désir pour ne pas mettre la pression sur l’autre. En effet, la pression permanente mène le conjoint à céder (s’il veut toujours maintenir la relation) juste pour mettre terme (momentanément) à la frustration et douleur ressenties. La relation intime devient un simple devoir conjugal qui ne satisfera aucun des deux.

Beaucoup de personnes (celles qui veulent plus) investissent une part de leur énergie dans des activités artistiques comme la peinture, la sculpture ou l’écriture.

Trouver le bon équilibre est donc possible, en y travaillant un peu et surtout à deux. Tout en s’assurant de communiquer et de ne pas prendre les "différences de libido" personnellement, au risque d’engendrer rancune chez l’un et culpabilité chez l’autre.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste libéral (http://www.psy-92.fr/). Ses deux derniers ouvrages, Peurs, angoisses, phobies, par ici la sortie! (Ed. Marie B) et Se libérer des troubles anxieux par la réalité virtuelle (Ed. Eyrolles) sont disponibles en librairie.

Les variations de désir sont normales dans un couple.

Commentaires

-