Roman Polanski: Samantha Geimer, rencontre les juges pour en finir avec l'affaire de viol

Roman Polanski: Samantha Geimer, rencontre les juges pour en finir avec l'affaire de viol

Publié le :

Vendredi 09 Juin 2017 - 11:11

Mise à jour :

Vendredi 09 Juin 2017 - 11:34
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'affaire de viol pour laquelle le réalisateur Roman Polanski est accusé depuis 40 ans est-elle sur le point de se terminer ? La victime, Samantha Geimer, âgé de 54 ans aujourd'hui souhaite que la justice close le dossier.

A 54 ans, Samantha Geimer, la victime présumée de Roman Polanski dans l'affaire de viol qui traîne en justice depuis 1977,"veut en finir avec ça. Elle est fatiguée de cette affaire qui continue depuis 40 ans", a déclaré maître Harland Braun, l'avocat du réalisateur. La femme doit se rendre ce vendredi 9 à la cour de justice de Los Angeles pour demander aux juges d'abandonner les poursuites selon BFMTV. Malgré son souhait d'en finir, la décision de clore l'affaire appartient aux juges, qui sont les seuls à pouvoir décider de la suite du dossier.

Roman Polanski, 83 ans, célèbre pour Rosemary's Baby, Tess ou plus récemment Le Pianiste, était accusé pour des faits datant de 1977. Sa victime présumée, qui à l'époque était âgée de 13 ans, l'accuse de l'avoir été drogué et violé dans la villa de Jack Nicholson, à Los Angeles.  Pour que les autres inculpations soient abandonnées, l'accusé avait, en accord avec les avocats des deux parties, avoué avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure. En 1978, il a donc purgé une peine de 48 jours de prison pour être soumis à des examens psychologiques. Dès sa libération, il a fui les Etats-Unis pour s'installer en France, il n'est jamais retourné en Amérique depuis.

Même en étant considéré comme fugitif aux Etats-Unis, la situation du réalisateur ne  l'a pas empêché de recevoir de nombreuses récompenses dans le monde du cinéma comme la Palme d'Or à Cannes en 2002 pour le film Le Pianiste. Il a cependant refusé de présider la soirée des Oscars 2017. Si la justice accepte la demande de Samantha Geimer, Roman Polanski pourra poursuivre sa carrière aux Etats-Unis, sans menace d'être à nouveau arrêté. Harland Braun a informé Roman Polanski jeudi de ce nouveau développement dans l'affaire, "Il pense que cela pourrait aider", a-t-il dit en commentant sa conversation avec le cinéaste.

La victime, Samantha Geimer, se rend à la cour de justice de Los Angeles ce vendredi pour demander aux juges d'arrêter les poursuites contre Roman Polanski.

Commentaires

-