Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 25 octobre, 20:14
Accueil > Mouvement Républicain et Citoyen > Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement

Présidentielle 2012


Jean-Pierre Chevènement
SIPA
Mouvement Républicain et Citoyen
Né(e) le 9 mars 1939
Marié à Nisa Chevènement avec qui il a eu deux fils

 
  • Biographie
  • Mandats actuels
  • Mandats historiques

Jean-Pierre Chevènement est né en 1939, de parents instituteurs. Ancien élève de l'Ecole Nationale d'Administration, promotion « Stendhal », il adhère au Parti socialiste, SFIO, en 1964. Deux ans plus tard, il fonde avec George Sarre, Didier Motchane et Alain Gomez, le Centre d'Etudes, de Recherches et d'Education Socialistes. A partir du congrès d'Epinay en 1971, le CERES devient l'un des principaux courants du Parti socialiste, avant d'être remplacé par Socialisme et République, en 1986. Entre 1972 et 1980, Jean-Pierre Chevènement est le négociateur du programme commun de la gauche, l'auteur du programme du PS, « Changer la vie » et l'auteur du projet socialiste. Il est député du territoire de Belfort sans interruption de 1973 à 1997, avant d'être de nouveau élu en 2000. Pendent deux ans (1981-1983), il est ministre d'Etat, ministre de la Recherche et de la Technologie, puis de la Recherche et de l'Industrie. Lors du troisième gouvernement de Pierre Mauroy, Jean-Pierre Chevènement s'oppose au tournant libéral du PS. En 1983, il est élu maire de Belfort. Un poste qu'il occupe jusqu'en 2007. Alors qu'il est nommé ministre de la Défense en 1988, il démissionne trois ans plus tard pour s'opposer à la guerre menée par les Etats-Unis en Irak.

Son « non » au traité de Maastricht

Afin de faire campagne pour le « Non » au traité de Maastricht, il quitte la direction du PS en 1992. La même année, il fonde le Mouvement des Citoyens avant de démissionné du PS en 1993. Dès lors, il transforme le MDC en un parti politique et en devient le président. Alors qu'en 1995, il soutien Lionel Jospin à l'élection présidentielle, en 1997 il participe au gouvernement de la « gauche plurielle » pour essayer de lui donner un axe plus républicain. Après avoir notamment oeuvré en la faveur de la création d'une police de proximité, Jean-Pierre Chevènement quitte son poste de ministre de l'Intérieur pour s'opposer à Matignon qui tend alors à accorder le pouvoir législatif à l'Ile de beauté. En 2002, il obtient 5,33% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle. Depuis 2008, il est Sénateur du Territoire de Belfort, mais également vice-président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat.

Depuis 2005 : président de la Fondation res Republica

Depuis le 21 septembre 2008 : Sénateur MRC du Territoire de Belfort

Depuis le 27 juin 2010 : président d'honneur du MRC

 

Fonctions politiques :

1966 : secrétaire du CERES

1971 – 1975 ; 1979 – 1981 : secrétaire national du PS

1971 – 1981 ; 1986 – 1993 : membre du Bureau exécutif et du comité directeur du PS

2002 : fondateur du Pôle républicain (devenu MRC en 2003)

2003 – 2008 : président d'honneur du MRC

2008 – 2010 : président effectif du MRC

 

Fonctions locales :

1977 – 1983 ; 1997- 2000 : premier adjoint au maire de Belfort et président du conseil de district de l'agglomération belfortaine

1983 – 1997 ; 2001 – 2007 : maire de Belfort

1995 – 2008 : président de la Communauté d'agglomération belfortaine

 

Fonctions régionales :

1974 – 1988 : conseiller régional de France-Comté

1981 – 1982 : vice-président, puis président du conseil régional de Franche-Comté

 

Fonctions parlementaires :

1973, 1978, 1981, 1986, 1988, 1991, 1993, 1997 et 2000 : député PS puis MDC du Territoire de Belfort

23/06/1988 – 29/06/1988 : membre de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales

04/04/1988 – 14/05/1988 : membre de la commission des affaires étrangères

21/06/1991 – 01/04/1993 : membre de la commission des affaires étrangères

08/04/1993 – 29/03/1994 : membre de la commission des finances, de l'économie générale et du Plan

03/04/1994 – 21/04/1997 : membre de la commission des finances, de l'économie générale et du Plan

13/06/1997 – 04/07/1997 : membre de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales

24/10/2000 – 19/09/2001 : membre de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales

20/09/2001 – 18/06/2002 : membre de la commission des finances, de l'économie générale et du Plan

 

Fonctions ministérielles :

1981 – 1982 : ministre d'Etat, ministre de la Recherche et de la Technologie

1982 – 1983 : ministre d'Etat, ministre de la Recherche et de l'Industrie

1984 – 1986 : ministre de l'Education nationale

1988 – 1991 : ministre de la Défense

1997 – 2000 : ministre de l'Intérieur

 

  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer l'article à un ami
  • Imprimer

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238710 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande