Immobilier: les taux du crédit continuent leur baisse... même les longues durées

Immobilier: les taux du crédit continuent leur baisse... même les longues durées

Publié le :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 16:06

Mise à jour :

Mercredi 18 Juillet 2018 - 16:10
Certains observateurs craignaient une remontée des taux, c'est une baisse continue qui se profile: les taux de crédit immobilier ont encore été orientés à la baisse en juin. Le contexte ne s'annonce pas favorable à une hausse à court terme.
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les observateurs (et les candidats à l'acquisition…) craignaient une remontée des taux des crédits immobiliers en 2018 après le bruissement de l'été 2017, c'est pourtant le contraire qui s'annonce pour les mois à venir.

Les taux viennent de revenir à leur niveau de février 2017 selon une étude de l'Observatoire du Crédit logement/CSA. Toutes durées et tous profils confondus, les taux sont actuellement de 1,44% pour dans l'ancien en juin (-0,02 point par rapport à mai). Pour le neuf, ce taux s'élève à 1,50%.   

Et, signe que les banques sont en recherche d'emprunteurs et prêtes à se montrer conciliantes, même les taux de longue durée affichent des performances attractives. Le taux à 25 ans n'est ainsi "que" de 1,67%. L'Observatoire signale même des taux à 25 ans de 1,41% pour les jeunes emprunteurs aux profils les plus favorables.

Voir aussi - Immobilier: le meilleur profil pour obtenir un crédit à un bon taux

Comment expliquer la situation? La réponse est simple, en apparence: rien de ce que prévoyaient ceux qui croyaient à une remontée des taux ne s'est produit. Les établissements de crédit continuent de se livrer une concurrence acharnée pour attirer des emprunteurs dans un contexte de liquidités toujours abondantes et bon marché pour les établissements financiers. Le marché, en outre, reste à un niveau élevé face à une demande qui faiblit légèrement. Toutes les conditions sont donc réunies pour que les banques continuent d'attirer des clients en utilisant le levier d'appel du crédit immobilier.

Lire aussi:

Taux immobilier: le crédit plus cher au 2e semestre 2018?

Salaires hommes-femmes: le crédit immobilier, cette autre inégalité en bout de chaîne

Les taux restent orientés à la baisse.




Commentaires

-