Italie: les héritiers du fascisme Fratelli d'Italia pourraient gouverner avec Salvini

Italie: les héritiers du fascisme Fratelli d'Italia pourraient gouverner avec Salvini

Publié le :

Vendredi 09 Août 2019 - 16:55

Mise à jour :

Vendredi 09 Août 2019 - 17:03
©Tiziana FABI / AFP
PARTAGER :
-A +A

Matteo Salvini, l’homme fort du gouvernement italien, a fait exploser jeudi 8 la coalition au pouvoir. Une occasion d'entrer au gouvernement pour les néofascistes de Fratelli d'Italia.

Pour Matteo Salvini, c'est désormais l'heure d'e vérité. En ayant fait éclater jeudi la coalition qu'il formait avec le Mouvement 5 Etoiles, le ministre de l'Intérieur italien doit se trouver de nouveau alliés pour former un gouvernement si des élections anticipées ont bien lieu comme il le souhaite. Deux choix principaux s'offrent à lui: se rapprocher du parti de Silvio Berlusconi ou s'allier avec les "postfascistes" de Fratelli d'Italia.

Créé fin 2012 après une scission au sein du parti de droite Le peuple de la liberté, le parti de Giorgia Meloni revendique 50.000 membres, et affiche une idéologie nationaliste, conservatrice et eurosceptique.

Fratelli d'Italia, qui tire son nom de l'hymne national italien, est le dernier héritier du Mouvement social italien (MSI), fondé par les rescapés du fascisme après le Seconde Guerre mondiale. Giorgia Meloni, la présidente du mouvement a d'ailleurs fait ses classes dans la branche jeunesse du mouvement dans les années 1990.

Voir - Italie: Salvini réclame des élections anticipées et rompt la coalition gouvernementale

Le mouvement arbore toujours sur son logo la flamme tricolore du MSI qui a d'ailleurs inspiré le logo du Front national français. Fratelli d'Italia se décrit comme "postfasciste", mettant en avant la souveraineté et l'identité nationale pour opérer une forme de dédiabolisation en entrant dans le jeu démocratique. Le parti partage avec la Ligue de Matteo Salvini un euroscepticisme convaincu tout en comptan 6 députés européens qui ont tous été élus aux dernières élections.

C'est d'ailleurs lors de ce scrutin que le parti à réalisé un "coup d'éclat" en proposant un candidat au nom particulièrement évocateur dans le sud de l'Italie: Caio Giulio Cesare Mussolini. Ce denier n'est autre que l'arrière-petit-fils du dictateur et père du fascisme, Benito Mussolini. Sa campagne avait d'ailleurs été officialisée par une vidéo où il apparaissait avec Giorgio Meloni devant le Palazzo della Civiltà à Rome, un bâtiment emblématique de l’architecture fasciste.

Il est le troisième descendant direct du Duce à se lancer en politique après Rachele Mussolini, aujourd’hui conseillère municipale à Rome, toujours avec Fratelli d’Italia, et Alessandra Mussolini, députée européenne, inscrite au PPE. Caio Mussolini n'a toutrefois pas été élu.

Giorgia Meloni entretient de bonnes relations avec Marine Le Pen dont le parti partage les thèmes politiques principaux de Fratelli d'Italia.

Lire aussi:

Marine Le Pen devancée par son allié Salvini auprès des nationalistes européens

ne eurodéputée italienne agressée par des militants néofascistes de CasaPound

Giorgia Meloni, la présidente de Fratelli d'Italia, pourrait gouverner avec Matteo Salvini.


Commentaires

-