Japon: pour conserver une "pure race" un zoo euthanasie 57 de ses macaques jugés "exotiques"

Radical

Japon: pour conserver une "pure race" un zoo euthanasie 57 de ses macaques jugés "exotiques"

Publié le :

Jeudi 23 Février 2017 - 10:56

Mise à jour :

Jeudi 23 Février 2017 - 11:17
Les autorités nippones prennent très au sérieux la conservation du macaque de souche purement japonaise. Un zoo l'a découvert à ses dépens: parmi ses primates, un tiers présentaient des gènes montrant qu'ils étaient issus d'un mélange avec des espèces extérieures. L’établissement a dû procéder à leur euthanasie.
©bryan.../Flickr

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

La nouvelle peut paraître étrange, voir cruelle, elle est pourtant parfaitement assumée par les autorités locales: un zoo municipal dédié spécialement à la préservation du macaque japonais, et situé dans le parc naturel de Takagoyama (préfecture de Chiba, au sud-est de Tokyo) a euthanasié 57 de ses 164 singes. La nouvelle a été rendue publique dans les médias le mardi 21. La cause? Alors que les autorités pensaient qu'ils étaient de race pure, elles ont découvert qu'ils portaient des gènes provenant d'espèces "exotiques". Ils risquaient donc par croisement de menacer "l'environnement indigène". La solution a été radicale pour les 57 primates: l'injection létale.

La décision n'est pas venue du zoo, lui-même. L'établissement a dû se conformer à la loi japonaise sur les "espèces envahissantes", révisée en 2013 et qui interdit la possession et le transport d'animaux pouvant menacer l'environnement naturel et l'écosystème. 

"Garder une espèce exotique désignée comme envahissante par le gouvernement est illégal, si on ne peut pas la garder dans une installation absolument sécurisée  et dans laquelle un animal ne pourra jamais échapper", a expliqué à la presse japonaise un fonctionnaire de l'Office pour la gestion des espèces exotiques au sein du ministère de l'Environnement. "L'abattage était inévitable".

Les autorités nippones prennent très au sérieux la conservation du macaque japonais, cherchant à éviter le mélange avec des espèces croisées dont la population à l'état sauvage ne cesse d'augmenter. Le zoo a d'ailleurs annoncé qu'il allait renforcer la sécurité pour éviter que ses macaques purement japonais ne puissent s'échapper et se mélanger avec une autre espèce.

L'euthanasie des singes, selon la presse locale, a été effectuée le 15 février, qui précise qu'à l'issue de l'opération s'est tenue… une cérémonie commémorative en leur souvenir.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Le Japon prend très au sérieux la préservation de son macaque local.

Commentaires

-