LCB: la marque de cigarettes des buralistes pour lutter contre le marché parallèle

LCB: la marque de cigarettes des buralistes pour lutter contre le marché parallèle

Publié le :

Mercredi 29 Mars 2017 - 11:30

Mise à jour :

Mercredi 29 Mars 2017 - 11:59
©20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, a annoncé ce mercredi que les professionnels allaient créer une marque de cigarettes vendue exclusivement en France pour lutter contre le marché parallèle.

Le président de la Confédération des buralistes, Pascal Montredon, a annoncé ce mercredi 29 sur Franceinfo que le syndicat, dont 26.000 professionnels sont membres, allait lancer une marque de cigarettes.

Vendue uniquement en France, la marque LCB (comprendre "La cigarette du buraliste"), ne sera pas non plus disponible sur Internet.

Le but principal de l'opération est de lutter "contre le fléau du marché parallèle", en effet selon le président du syndicat "près d'un paquet sur trois consommé en France n'est pas vendu par le réseau officiel". Le pays est "une vraie passoire" selon le président du syndicat qui déplore que les demandes des buralistes pour lutter contre ce "fléau" ne soient pas entendues.

La marque a déjà été déposée et le secrétariat d'Etat au Budget ainsi que le ministère de la Santé ont homologué quatre références de la marque LCB.

La création de cette marque est aussi un moyen de protestation contre les politiques d'augmentation du prix du tabac. Ces paquets de LCB seront assez bon marché: à 6,60 euros. Ces nouvelles cigarettes coûteront donc 10 centimes de plus que les paquets les plus abordables.

Cependant, la marque française sera fabriquée en Bulgarie bien qu'une partie du tabac sera français. Pascal Montredon s'en est justifié: "il n'y a absolument aucune usine en France qui puisse fabriquer le tabac. Il n'y en a plus. (...) La dernière qui restait, à savoir l'usine de Seita à Riom dans le Puy-de-Dôme, vient de fermer".

Les autres marques voient d'un mauvais oeil l'arrivée des ces nouveaux paquets et craignent que les buralistes favorisent la marque LCB.

Les paquets de LCB coûteront 6,60 euros.


Commentaires

-