Le "Uber chinois" s'associe au site hôtelier Booking.com

Auteur:
 
Par AFP - Pékin
Publié le 17 juillet 2018 - 14:17
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Les utilisateurs de Didi, le "Uber chinois", pourront réserver une chambre d'hôtel sur Booking.com et les utilisateurs de Booking.com un trajet sur le site de Didi
Crédits
© Noam Galai / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
Les utilisateurs de Didi, le "Uber chinois", pourront réserver une chambre d'hôtel sur Booking.com et les utilisateurs de Booking.com un trajet sur le site de Didi
© Noam Galai / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Le géant chinois du VTC, Didi Chuxing, a annoncé mardi un partenariat avec le mastodonte américain de la réservation d'hôtels en ligne, Booking.com, qui investit au passage un demi-milliard de dollars dans la plateforme de véhicules avec chauffeur.

Aux termes de ce "partenariat stratégique", les deux plateformes de réservation vont être interconnectées, ont indiqué dans un communiqué commun Didi Chuxing et Booking Holdings, l'opérateur de Booking.com.

Les utilisateurs de Didi pourront ainsi réserver une chambre d'hôtel sur Booking.com et les utilisateurs de Booking.com un trajet sur le site de Didi.

Booking Holdings compte aussi parmi ses plateformes les sites Kayak, Priceline et Agoda. Le groupe se présente comme le numéro un mondial de la réservation de nuitées en ligne.

Didi Chuxing, qui avait racheté l'an dernier les opérations d'Uber en Chine, tente de faire pièce à son rival américain à l'international.

Didi, l'une des start-up les mieux valorisées d'Asie, a fait ainsi son entrée le mois dernier sur le marché australien du VTC, après avoir mis le pied au Japon et au Brésil.

Le groupe chinois a en revanche renoncé à l'Asie du sud-est, où il a cédé en mars ses activités à son concurrent singapourien Grab.

Didi, qui contrôle 90% du marché chinois du VTC, revendique au total 550 millions d'utilisateurs de par le monde.

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.