Des chercheurs américains mettent au point un procédé qui pourrait faire disparaître les cicatrices

Esthétique

Des chercheurs américains mettent au point un procédé qui pourrait faire disparaître les cicatrices

Publié le :

Vendredi 13 Janvier 2017 - 08:01

Mise à jour :

Vendredi 13 Janvier 2017 - 08:07
Inesthétiques les cicatrices? Elles pourraient bientôt faire partie du passé, si l'on en croit cette équipe de chercheurs américains qui affirme savoir utiliser une protéine qui permet de transformer les cellules de la peau.
©Simon Law/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les cicatrices seront-elles bientôt un mauvais souvenir? Des chercheurs en dermatologie de l’université de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, affirment en effet avoir réussi à effacer ces traces indélébiles qui marquent notre peau lors du processus de cicatrisation. Ils ont publié leurs résultats dans la revue Science.

Le principe ? Les scientifiques expliquent qu’ils parviennent à transformer les myofibroblastes –des cellules typiques d’un morceau de peau atteint par une cicatrice– en adipocytes, ces cellules graisseuses que l’on retrouve sur une peau intact.

"Nous pensions que les myofibroblastes ne pouvaient pas se transformer en un autre type de cellules", a affirmé le docteur Cotsarelis, responsable du département de dermatologie de l’établissement d’enseignement supérieur. "Or, notre travail démontre qu’ils peuvent, et de façon stable, être convertis en adipocytes".

Pour réaliser cette prouesse, les chercheurs ont utilisé la « protéine morphogénétique osseuse » produit par les follicules pileux, et dont ils ont découvert la caractéristique de transformer naturellement les cellules. "Nous avons pu manipuler le processus de guérison d'une lésion cutanée pour qu'il mène à une régénération de la peau, pas à une cicatrisation".

Les travaux n’ont cependant porté, pour l’instant, que sur des rongeurs et des cellules humaines in vitro. Les chercheurs espèrent proposer rapidement un procédé pouvant agir directement sur l’être humain, notamment pour traiter les cicatrices chélodiennes, qui se caractérisent par une excroissance de la peau fortement rougie et inesthétique, lorsqu’une blessure guérit.

 

Les cicatrices inesthétiques appartiendront peut-être bientôt au passé.


Commentaires

-