Dormir près du ventilateur pour se rafraîchir la nuit? Mauvaise idée

Effets secondaires

Dormir près du ventilateur pour se rafraîchir la nuit? Mauvaise idée

Publié le :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 17:26

Mise à jour :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 17:28
La tentation est grande de passer la nuit aux cotés de son ventilateur pour s'endormir plus facilement malgré la chaleur. Pourtant, un brasse constant de l'air peut finir par avoir des conséquences ennuyeuses pour la santé.
©Jean-Pierre Muller/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En plein été, lorsque le mercure monte sans vouloir redescendre dans la nuit, le geste est tentant: il n'est pourtant pas conseillé de dormir à proximité d'un ventilateur.

A la base, quelques éléments plaident pourtant en faveur de l'appareil qui rend la canicule un peu plus supportable. Il fait légèrement baisser la température ressentie dans une pièce. Il peut générer en outre un "bruit blanc" qui facilite l'endormissement. Mais il recèle aussi quelques autres effets bien moins favorables.

Principal problème: la circulation constante dans l'air de votre chambre des pollens et des poussières qui s'y trouvent et qui pénètrent plus facilement à l'intérieur des poumons. Un phénomène qui peut particulièrement incommoder les asthmatiques ou les personnes allergiques.

Lire aussi - Canicule: Lyon, en première ligne, s'attaque aux îlots de chaleur

Mais le souffle constant de l'air brassé peut entraîner d'autres conséquences désagréables. Il va assécher vos muqueuses et vos tissus corporels. Vous risquez donc de vous retrouver au réveil avec les yeux secs. Quant à votre nez, il peut réagir à cette sécheresse en produisant en abondance du mucus.

Enfin, l'air projeté par le ventilateur pendant plusieurs heures peut générer des tensions au niveau musculaire. Il n'est par exemple pas rare de se réveiller avec un torticolis si le souffle de l'appareil était placé sur votre nuque. Autrement dit, la chaleur, si elle est désagréable, n'est pas toujours la pire des alternatives.

Lire aussi: 

"Étouffant": le quotidien des travailleurs par forte chaleur

Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord

Passer la nuit avec son ventilateur n'est pas forcément une bonne idée.

Commentaires

-