Obésité: L'eau gazeuse pourrait ouvrir l'appétit et donc favoriser le surpoids

Mauvaise nouvelle

Obésité: L'eau gazeuse pourrait ouvrir l'appétit et donc favoriser le surpoids

Publié le :

Mardi 16 Mai 2017 - 17:11

Mise à jour :

Mardi 16 Mai 2017 - 17:17
Une étude scientifique de chercheurs palestiniens a récemment révélé que le CO2 contenu dans les bouteilles d'eau pétillante pouvait être responsable de nombreux cas d'obésité. Les entreprises commercialisant ce type de boissons ont tenté de répliquer dimanche dans le "Daily Mail".
©Photo Flickr CC-by-Curran Kelleher

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

C'était une alternative au soda qui paraissait plus saine mais ce ne serait en réalité pas vraiment meilleur pour la santé. Des chercheurs de l'université palestinienne de Brizeit ont établi que l'eau pétillante serait responsable de beaucoup de cas d'obésité et de surpoids en général.

En cause? Le dioxyde de carbone présent dans cette boisson qui ouvrirait l'appétit et encouragerait même les personnes en consommant à manger jusqu'à 20% plus que la normale.

Les scientifiques ont fait une expérience sur 16 rats et sur trois mois pour en arriver à cette conclusion. Ils ont divisé les animaux de laboratoire en quatre groupes et leur ont injecté différentes doses de gaz carbonique. Et ceux qui en ont donc reçu le plus présentaient un fort taux de ghréline, qui est l'hormone sécrétée par l'estomac qui déclenche la sensation de faim.

Le même procédé a ensuite été utilisé sur vingt sujets humains qui ingurgitaient soit une bouteille d'eau gazeuse au déjeuner, pour le premier groupe, soit une autre boisson qui ne comprenait pas forcément de gaz. Les résultats étaient sensiblement les mêmes que pour les rats.

Face à cette révélation, qui peut avoir un sérieux impact sur les ventes des boissons sans alcool, les principales marques en commercialisant ont répliqué en assurant, au Daily Mail dimanche 14, que ces résultats n'étaient pas forcément révélateurs au vu des personnes et des rats choisis pour l'expérience. Ils ont aussi émis des doutes sur la responsabilité du CO2.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Le dioxyde de carbone présent dans l'eau pétillante ouvrirait l'appétit et encouragerait même les personnes en consommant à manger jusqu'à 20% plus que la normale.

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires