Epidémie de gastro: comment vous soigner efficacement?

Conseils

Epidémie de gastro: comment vous soigner efficacement?

Publié le :

Vendredi 24 Novembre 2017 - 12:40

Mise à jour :

Jeudi 07 Décembre 2017 - 11:29
L'épidémie saisonnière de gastro-entérite se répand. Maladie virale très fatigante, entre vomissements et diarrhées, elle peut pourtant être canalisée au mieux par quelques gestes simples.
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'épidémie saisonnière de gastro-entérite se répand inexorablement. Déjà quatre régions -les Pays de la Loire, les Hauts de France, la région Grand Est et en PACA- ont dépassé le seuil épidémique. Si vous faites malheureusement partie de ceux qui vont attraper la maladie virale, voici quelques conseils pour vous soigner au mieux.

Rappelons tout d'abord que la gastro-entérite saisonnière est une maladie virale (la version bactérienne est celle qui s'attrappe par intoxication alimentaire). Donc, même si des moyens existent pour faciliter ce mauvais passage, n'oubliez pas qu'aucun médicament ne peut soigner directement la maladie. Seul un peu de temps et du repos vous permettront de vous rétablir.

A lire: Gastro: quatre régions ont dépassé le seuil épidémique

Vous pouvez cependant atténuer les effets de la gastro-entérite –vomissements, diarrhée brutale et fort sentiment de fatigue– en prenant des antinauséeux et des antidiarrhéiques que vous pouvez trouver sans ordonnance chez votre pharmacien. Ils n'ont pas d'effet sur le virus en tant que tel, mais rendent ses conséquences moins douloureuses.

La nutrition est aussi un élément important face à une pathologie qui met à mal votre paroi intestinale. Le principal danger de la gastro-entérite –notamment chez le nourrisson, mais l'adulte peut être touché aussi– est la déshydratation. Il est donc recommandé de boire au minimum deux litres d'eau par jour, mais de le faire par petites quantités pour éviter les vomissements. Idem pour la nourriture. Ne vous forcez pas à manger si les nausées sont trop fortes mais, quand l'appétit reviendra, nourrissez-vous en petites quantités et de préférence des aliments qui ralentissent le transit intestinal comme le riz. Banissez, au moins au début, les crudités et les viandes grasses. Enfin, si vos symptômes se prolongent au-delà de deux ou trois jours, ou s'ils s'aggravent (fièvre qui monte, sang dans les selles, urine foncée), consultez sans délai un médecin.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Quelques médicaments et beaucoup de patience peuvent vous aider à mieux passer la période.

Commentaires

-