Le régime végétarien soupçonné de doubler le risque de dépression

Etude

Le régime végétarien soupçonné de doubler le risque de dépression

Publié le :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 18:51

Mise à jour :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 18:53
Selon une récente étude d'une équipe de chercheurs de l'université de Bristol, le régime végétarien pourrait induire des carences en vitamine B12, qui agit sur l'humeur des individus. Ce qui aurait donc des conséquences sur la santé mentale et augmenterait le risque de dépression.
©Pixabay/ Vedanti
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le régime végétarien, s'il est suivi avec une alimentation variée et adaptée à la personne, peut avoir des effets bénéfiques sur la santé et notamment diminuer le risque de développer certains cancers ou maladies cardiaques. Mais une récente étude d'une équipe de chercheurs de l'université de Bristol, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Journal of Affective Disorders, est venue mettre à mal cette bonne réputation.

Ne pas manger de viande ou même exclure tout produit d'origine animale de son alimentation (comme le font les végans) entraînerait des carences en vitamine B12, aussi appelée la "vitamine rouge".

La vitamine B12 (présente, donc, dans les produits d'origine animale et surtout la viande rouge) a un rôle important dans la régulation de l'humeur des individus. Et en cas de carences, la santé mentale serait mise en danger d'après les résultats de cette étude.

Les scientifiques ont suivi plus de 10.000 hommes adultes avec des régimes alimentaires différents pour mener à bien leur étude. Et ils ont découvert que 50% des végans et 7% des végétariens avaient des carences en vitamine B12.

Ils ont aussi établi que les végétariens qui cherchaient à combler les manques dans leur alimentation en mangeant beaucoup de noix, riches en oméga-6, et en ne lésinant pas sur les légumineuses, doubleraient le risque de développer un état dépressif.

Pour limiter ce risque, les chercheurs conseillent dans un premier temps de prendre de la vitamine B12 sous forme de compléments alimentaires (sur prescription d'un médecin) et de consommer plus d'oméga-3, qui sont eux bon pour le moral.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les végétariens souffrant de carences en vitamine B12 sont susceptibles de développer un état dépressif si, pour équilibre leur alimentation, ils consomment trop d'oméga-6.

Commentaires

-