Femme gravement malade à cause de cotons-tiges: comment bien se laver les oreilles

Femme gravement malade à cause de cotons-tiges: comment bien se laver les oreilles

Publié le :

Mardi 27 Août 2019 - 17:13

Mise à jour :

Mardi 27 Août 2019 - 17:19
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jasmine, une trentenaire australienne, a dû être opérée après avoir contracté une infection de l'os du crâne. Comment? Simplement en se nettoyant les oreilles avec un coton-tige…

Le fait divers pourrait faire sourire s'il n'avait eu de conséquences si graves. Jasmine, une Australienne âgée de 37 ans, a vécu des années de calvaire, avec perte d'audition et des douleurs au crâne, à cause de ces petits bâtons garnis de coton. Elle a même dû être opérée pour soigner la grave infection qu'elle avait développée en se nettoyant les oreilles avec cet accessoire, qui est pourtant vivement déconseillé par les spécialistes.

La presse australienne relaye ainsi ces derniers jours sontémoignage, recueilli par That's Life un magazine de l'île. Jasmine y raconte comment l'usage de cotons-tiges a dégénéré, la menant à contracter une grave infection de l'os du crâne provoquée par des débris de coton. Le site de That's Life publie des images très crues de son oreille, gonflée et en sang.

Jasmine est donc allée voir un spécialiste. La suite, c'est elle qui la raconte: "Après un scanner, le spécialiste fait assoir. «Vous auriez dû venir me voir il y a quatre ou cinq ans», a-t-il dit sans ménagement. J'ai senti ma poitrine se serrer. (…) Il m'a expliqué qu'une infection bactérienne grave rongeait mon crâne derrière mon oreille. «Vous avez besoin d'une opération chirurgicale»".

Fort heureusement pour la trentenaire, tout s'est bien passé et elle va aujourd'hui beaucoup mieux, même si elle garde encore une perte d'audition. Surtout, sa mésaventure doit servir à alerter les autres, estime-t-elle. "J'essaie maintenant de mettre tout le monde en garde contre les dangers d'une utilisation abusive des cotons-tiges".

En effet, cet accessoire de toilette si banal dans l'esprit des gens est en réalité inutile (au mieux), voire dangereux. Se laver les oreilles avec un coton-tige ne fait ainsi que repousser le cérumen (la "cire") au fond des oreilles, sans réellement l'enlever. Les spécialistes recommandent ainsi de ne nettoyer que le bord extérieur du pavillon, sans rien enfoncer dans le conduit auditif.

Le cérumen excédent s'élimine également tout seul dans l'écrasante majorité des cas. Mais pour certains patients qui produisent un excès de ce "miel", il est alors recommandé de procéder une fois tous les 2 à 3 mois à un nettoyage avec une poire.

Le coton-tige est au mieux inutile, au pire dangereux.


Commentaires

-