Gastro-entérite: quels symptômes et que manger pour se soigner

Gastro-entérite: quels symptômes et que manger pour se soigner

Publié le :

Vendredi 19 Juillet 2019 - 10:41

Mise à jour :

Vendredi 19 Juillet 2019 - 12:24
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Exceptionnellement, la gastro-entérite sévit également l'été cette année. Une fois les symptômes identifiés, le traitement passe essentiellement par une alimentation adaptée.

Si la gastro-entérite résulte essentiellement d'un virus très présent en hiver, elle peut également sévir en été. La saison 2019 le montre. Le dernier rapport du Réseau Sentinelles fait en effet état d'une activité "modérée à forte" en France avec un "taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale estimé à 93 cas pour 100.000 habitants juste au-dessus du seuil épidémique". Le sud-est du pays est particulièrement concerné.

Cela peut résulter d'une contamination virale mais aussi bactérienne, due essentiellement à la bactérie E. Coli. Celle-ci est cependant surtout présente dans les pays peu développé. Les vacances dans ces pays sont la principale source de contamination en France. De plus, certains aliments plus prisés en été ou dans un pays chaud en sont le principal mode de transmission: viande hachée crue ou mal cuite, lait cru et contamination fécale de légumes ou de l'eau.

Voir: Epidémie de gastro en cours: une rareté l'été, le Sud Est très touché

Les symptômes sont les mêmes quelle que soit l'origine: diarrhée parfois accompagnée de nausées ou de fièvre. Si contre la forme bactérienne les antibiotiques peuvent être utiles, dans les deux cas la guérison passe essentiellement par l'alimentation.

Le premier réflexe ne concerne pas tant la nourriture solide que les liquides. Le principal danger de la gastro-entérite est en effet la déshydratation, notamment chez les personnes les plus fragiles. Il est donc recommandé de boire davantage que d'habitude.

De l'eau bien sûr mais aussi d'autres boissons pour rééquilibrer les besoins en sucre et sel, également mis à mal par la maladie (bouillons, eau pétillante, eau sucrée...). Le lait et les jus de fruit sont en revanche à proscrire. Le cola est souvent présenté comme un remède efficace. L'Assurance maladie se contente de dire qu'il n'est "pas contre-indiqué".

En termes de nourriture solide, il est conseillé de consommer des aliments salés, riches en glucose et sans résidus (riz, pâtes, carottes cuites) du pain ou éventuellement des céréales non-complètes. La banane est le seul fruit qui peut être conseillé.

Lire aussi:

Eté: pourquoi il faut éviter les excès de fruits et crudités

Les symptômes de la gastro-entérite se traitent essentiellement avec les bons aliments.


Commentaires

-