Le café préviendrait l'apparition de plusieurs maladies chroniques

Remède miracle?

Le café préviendrait l'apparition de plusieurs maladies chroniques

Publié le :

Mardi 17 Novembre 2015 - 19:24

Mise à jour :

Mardi 17 Novembre 2015 - 19:45
Selon une étude américaine publiée lundi, la consommation régulière mais modérée de café permettrait de prévenir l'apparition de nombreuses maladies telles le diabète ou Parkinson. Mais les auteurs de ces travaux restent cependant prudents.
©Michael Allen Smith/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le café a décidément bien des vertus à en croire les études régulièrement publiées sur le sujet. Certes, certaines affirment que l'abus de caféine peut nuire à la santé et rappellent ses effets néfastes sur le sommeil.

Mais d'autres mettent en avant ses effets bénéfiques face à des pathologies comme la sclérose en plaques, le cancer du colon ou encore les troubles de l'érection. Cette fois-ci, l'étude publiée lundi 16 souligne qu'une consommation modérée de café permettrait de diminuer les risques d'apparition de maladies cardiovasculaires, de diabète de type-2, de maladies neurologiques telles que Parkinson et même de suicide.

L'étude réalisée par l'école de santé publique de la prestigieuse université d'Harvard (Boston, Nord-est des Etats-Unis) vient ainsi confirmer plusieurs points déjà relevés dans une précédente analyse datant d'avril dernier.

L'étude est basée sur l'analyse des comportements de 300.000 infirmiers et professionnels de santé. A l'occasion de trois grands sondages réalisés régulièrement pendant 30 ans, ceux-ci ont donné des informations sur leur état de santé et leur consommation de café.

Les consommateurs modérés (trois à cinq tasses par jour tout de même) ont donc montré une moins grande susceptibilité à développer les maladies en question par rapport aux buveurs occasionnels (deux tasses par jour ou moins). Cela, que le café en question soit décaféiné ou non.

Toutefois, l'étude reste de l'avis même de ses auteurs à prendre avec précautions. D'abord parce que la raison précise de cette efficacité supposée du café reste encore mystérieuse. "Des composés bioactifs dans le café réduisent la résistance à l’insuline et les inflammations", a précisé le doctorant en nutrition Ming Ding, principal auteur de l'étude. Mais il reconnaît que des études complémentaires seront nécessaires.

De plus, même si la caféine ne serait pas à l'origine des qualités sanitaires du café, elle reste bien présente et n'est pas conseillée à tout le monde. Les auteurs de l'étude la déconseille notamment aux enfant et femmes enceintes.

 

Le café serait notamment efficace pour prévenir les risques de maladies cardiovasculaires et neurologiques.

Commentaires

-