Le "fitspo": la nouvelle tendance beauté musclée

Le "fitspo": la nouvelle tendance beauté musclée

Publié le :

Vendredi 12 Mai 2017 - 16:26

Mise à jour :

Vendredi 12 Mai 2017 - 16:38
©capture d'écran Instagram
PARTAGER :

Léa Sabatier

-A +A

Depuis plusieurs mois sur Instagram, le nombre de comptes qui font l'apologie du "fitspo" ne cesse d'augmenter. Zoom sur cette tendance qui motive les internautes à faire beaucoup (trop) de sport.

Le "fitspo" est la contraction des mots "fit" ("en bonne forme" en français) et inspiration. C'est la tendance du moment sur les réseaux sociaux. Il s'agit d'un mouvement qui prône une meilleure hygiène de vie et qui se veut anti-anorexie. Des nombreuses "instagrameuses" suivent cette mode et partagent les photos de la transformation de leur corps avec leurs abonnés. Au programme: exercices physiques (course à pied, yoga ou musculation),  nourriture "healthy" (avocat, quinoa, smoothie…) et vêtements de sport (leggins et brassière). Les codes sont bien précis et personne n'a pu échapper à ce nouveau phénomène. Le web est rempli de jeunes femmes aux tablettes de chocolat parfaitement dessinées et aux fesses rebondies.

Sur Instagram, le hashtag #fitspo est utilisé plus de 42.000 fois. De nombreuses photos "avant/après" donnent l'impression qu'en très peu de temps, le corps peut se transformer. En résumé, le "fitspo" se présente comme une "alternative" à la minceur. Le quotidien britannique The Guardian résume cette tendance: "Là où le thinspo était une activité de vie ou de mort qui troquait les repas réguliers contre des cigarettes, du Coca light et une auto-destruction glorifiée, le fitspo prend un ton plus moralisateur, de réprimande même puisqu'il séduit par des selfies à la gym à 6h du matin".

 

@chasingfitnessdreams I'm so proud of you!! Progress using my #bbg program! She says "I have struggled with my weight and self confidence for a years. I was pretty small my whole life until I found my love for food. I would eat what I wanted, when I wanted without exercising, I just didn't really care what it would do to me. Then once I felt uncomfortable with how I looked I would desperately try to lose the weight again until I was smaller then do it all over again! This messed up my metabolism and made me so miserable! I have now found balance and taught myself that I can have the foods I love whilst exercising to feel great and keep in shape. Having extra weight on me made me feel tired, grumpy, breathless, bloated and miserable.. some people may say I looked better before.. and to me that is a compliment but I just want everyone to remember.. it DOESN'T MATTER what you look like.. it's how you FEEL that matters. And I feel amazing thanks to finding Kayla who makes me want to feel the best I can, so thanks girl ' I have 10 weeks until my sisters wedding and I am so excited to wear my bridesmaids dress feeling confident " www.kaylaitsines.com/app

Une publication partagée par Kayla Itsines (@kayla_itsines) le

12 Mai 2017 à 4h31 PDT

L'internaute doit cependant être vigilant, le "fitspo" à un côté très destructeur. Une récente étude met en garde les adeptes de ce mode de vie. Veronica Hefner, l’une des chercheuses à l’origine de l’étude point du doigt cette tendance: "Il semblerait d’après cette étude que le contenu +inspirant’+sur le fitness est tout particulièrement lié à des comportements risqués comme l’exercice compulsif et à des symptômes de trouble alimentaire, notamment chez les jeunes qui utilisent fréquemment des applications mobile".  De plus, voir quotidiennement des photos de corps parfaits entraîne un culte du comparatif qui, le plus souvent est très dangereux. 

 

Le fitspo a un côté destructeur et s'avère souvent très dangereux.


Commentaires

-