Le soutien-gorge adhésif star des réseaux sociaux accusé de provoquer de graves brûlures

Danger

Le soutien-gorge adhésif star des réseaux sociaux accusé de provoquer de graves brûlures

Publié le :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 11:49

Mise à jour :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 12:00
Depuis plusieurs mois, un soutien-gorge adhésif fait le buzz sur les réseaux sociaux en promettant aux femmes un joli décolleté. Mais ce modèle aurait causé quelques désagréments: une jeune Américaine a partagé une photo de sa poitrine complètement brûlée.
©capture d'écran Instagram

Auteur : Léa Sabatier

  
-A +A

Les férus des réseaux sociaux n'ont pas pu passer à côté de ce soutien-gorge adhésif promettant un décolleté effet push-up. Ce modèle qui existe en couleur noir ou chair fait le buzz depuis plusieurs mois. De nombreuses femmes en rêvent. Il permet de resserrer la poitrine grâce à un élastique réglable et a aussi l'avantage de ne pas se voir dans le dos.

 

Ok, hold up... can we all take a moment to appreciate @officialmiagray and her girls? Thanks. #girlcrush #vauntit

Une publication partagée par Sneaky Vaunt (@sneakyvaunt) le

6 Juil. 2017 à 18h59 PDT

Même le célèbre mannequin Américain Amber Rose en a fait la publicité.

Cependant, il semblerait que ce modèle tendance soit dangereux pour la poitrine (et la santé) des consommatrices. Il y a quelques semaines, Jami Catherine Moran Jessop, une jeune Américaine a publié sur sa page Facebook des photos choquantes de ses seins. Le port de ce soutien-gorge lui a semble-t-il causé de graves brûlures, des cloques et des démangeaisons insoutenables. Sur la photo, les internautes peuvent voir l'étendue des dégâts. Des morceaux de peau ont même été arrâchés... La jeune femme a écrit les mots suivants:" Je n'ai jamais eu aussi mal de ma vie. Le soutien-gorge que vous voyez m'a fait ceci".

En commentaire de ce post, d'autres utilisatrices, ont elles aussi déclaré avoir eu des problèmes similaires dû au port de ce soutien-gorge. L'une d'entre elles a tenu à informer les utilisatrices qu'il lui avait fallu pas moins de 45 minutes pour décoller ledit soutien-gorge de la marque Tidetell qu'elle a acheté sur le site Amazon. Pas vraiment rassurant. 

Auteur : Léa Sabatier

 
Le soutien-gorge adhésif acheté sur le site Amazon serait très dangereux pour la poitrine des consommatrices.

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires