Les étudiants de plus en plus stressés et fatigués

Mauvaise combinaison

Les étudiants de plus en plus stressés et fatigués

Publié le :

Jeudi 10 Décembre 2015 - 16:12

Mise à jour :

Jeudi 10 Décembre 2015 - 16:34
Selon une récente étude, 37,5% des étudiants français auraient du mal à gérer leur stress, 22,5% d'entre eux dormiraient mal ou très mal et 8,4% d'entre eux auraient eu des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois. Des chiffres en augmentation depuis 2013.
©hackNY.org/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Voilà qui va à l'encontre du cliché de l'étudiant insouciant et détendu. Selon une enquête nationale publiée par le réseau de mutuelles Emevia, les étudiants seraient moins bien dans leur peau aujourd'hui qu'hier. En effet, alors que la dernière étude parue en 2013 faisait état de 37,5% d'étudiants français qui avaient du mal à gérer leur stress, ils seraient aujourd'hui 39,4% dans ce cas et auraient également de plus en plus de mal à dormir. Par ailleurs, 8,4% d'entre eux auraient eu des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois contre 7,3% en 2013.

Pour ce qui est du stress, on remarque que les jeunes femmes sont les plus affectées. En effet, 49,4% d'entre elles sont touchées par ce "mal du siècle" contre 26,9% pour les jeunes hommes.

Il semblerait également que les jeunes stressés dorment peu. Près de la moitié (48,1%) d'entre eux dorment moins de six heures par nuit tandis que ceux qui dorment plus de huit heures ne sont qu'un tiers (29,5%) à souffrir du stress.  

Un quart des étudiants (22,5%) affirme également dormir mal ou très mal, phénomène qui s'est également aggravé. En effet, ils sont aujourd'hui 58,8% à dormir entre 6 et 7 heures contre 53,3% lors de la dernière étude de 2013. Pire, 13,1% d'entre eux dorment moins de six heures en moyenne contre 11,2% en 2013. Des données inquiétantes quand on sait que la Fondation du sommeil américaine recommande aux jeunes de 18 à 25 ans de dormir entre 7 et 9 heures.  

Autre donnée alarmante: chez ces jeunes qui gèrent mal leur stress, ils sont 52,3% à ne trouver personne à qui se confier en cas de problème personnel.

En conclusion, pour mieux dormir et évitez le stress, faites du sport, conseille l'étude qui remarque qu'une activité physique régulière a des effets positifs sur le bien-être des jeunes. En effet, ceux qui s'activent souvent sont surreprésentés parmi ceux qui s'estiment en bonne santé (54,8% contre 35,9% pour ceux qui n’en pratique pas). Les jeunes sportifs réguliers sont également plus nombreux à avoir un très bon appétit (50,5% contre 43,3%), à avoir un très bon sommeil (22,9% contre 18,5%), à avoir une vision très positive de l’avenir (18,1% contre 14,9%) et à bien gérer le stress (12,1% contre 10,1%).

 

Selon une récente étude, les étudiants dorment de plus en plus mal.

Commentaires

-