Lunettes: bientôt des verres qui se teintent sur commande

Lunettes: bientôt des verres qui se teintent sur commande

Publié le :

Samedi 31 Janvier 2015 - 15:08

Mise à jour :

Lundi 02 Février 2015 - 14:00
Des chercheurs américains ont mis au point un prototype de verres correcteurs capables de se teinter rapidement et, surtout, sur commande.
©American Chemical Society
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

C'est une nouveauté qui va en mettre plein la vue des Français. Des chercheurs américains auraient découvert un nouveau type de verres correcteurs capables de se teinter en quelques secondes seulement. Le tout au bon vouloir du porteur des lunettes et sur commande, grâce à un interrupteur.

Finit les verres qui ne se teintent pas en voiture, ou sous un chapeau, et qui mettent de longs moments à s'éclaircir lorsque la luminosité baisse. Anna Österholm et son équipe du groupe de recherche Reynolds de l'université de Georgia Tech (Atlanta, est des Etats-Unis) ont ainsi conçu un modèle de verres capables de se teinter à volonté, selon leurs travaux publiés le 9 janvier dernier dans la revue spécialisée American Chemical Society Applied Materials & Interfaces.

Cerise sur le gâteau, la couleur des verres peut également être affinée au bon vouloir. Ainsi, les chercheurs précisent que l'ensemble des teintes de verres solaires actuellement disponibles sur le marché pourront être proposées, leur invention étant en outre capables de filtrer la lumière la plus brillante (celle réfléchie par la neige, par exemple).

Grâce à une minuscule décharge électrique contrôlée par le porteur des lunettes, la lentille mise au point par les chercheurs a la capacité de changer de teinte en quelques secondes. Elle est composée d'une mélange de quatre polymères électrochromes, qui, pris séparément, donnent les couleurs de jaune, cyan, orange et bleu. Mais, une fois combinés, ceux-ci sont en mesure de donner une gamme complète de différentes nuances brunes en fonction de l'environnement et des goûts de l'utilisateur.

L'équipe d'Anna Österholm estime enfin que cette invention peut être facilement fabriquée à grande échelle, puisque le procédé qu'ils ont utilisé est simple à reproduire.

 

Des images du prototype mis au point par l'équipe de chercheurs américains.


Commentaires

-