Pourquoi attrape-t-on des coups de soleil?

Pourquoi attrape-t-on des coups de soleil?

Publié le :

Mercredi 13 Avril 2016 - 16:47

Mise à jour :

Lundi 02 Mai 2016 - 09:31
Allergies, irritations, vertiges… Ces signaux sont des alertes. Vous avez peut-être abusé d'un bronzage excessif ou d'une exposition involontaire mais trop longue au soleil.
©Pixabay
PARTAGER :

Tristan Sicilia

-A +A

Les coups de soleil sont provoqués par un contact prolongé du corps avec les rayons ultraviolets de type B (UVB) qui constitue 5% des UV émis par le Soleil. "Ils sont responsables du bronzage mais aussi des brûlure ainsi que de réaction allergiques et de cancers cutanés", précise ainsi le laboratoire dermatologique Laroche-Posay sur son site.

Les rougeurs sont occasionnées par la brûlure de la peau. Leur superficialité varie selon le degré et la durée d'exposition. Le plus souvent, ce ne sont que des inflammations, qui disparaissent après cinq jours, mais celles-ci peuvent être plus sévères, et générer une dépigmentation cutanée voire des vomissements.

Vigilance particulière près des cimes et sur les plages. La montagne en hiver est propice aux coups de soleil en raison de la réverbération des neiges. La mer en été représente également un des endroits les plus exposés. La densité des UVB y est décuplée à cause du réfléchissement de l'eau. Si les coups de soleils frappent le plus souvent les épaules, le visage, les bras, les jambes et le dos, les yeux peuvent être aussi touchés. Les UVB peuvent brûler superficiellement la cornée située à la surface de l'œil et provoquer des irritations. Il est alors nécessaire d'appliquer des gouttes ophtalmiques voire des pommades cicatrisantes. C'est pourquoi il est nécessaire de porter des lunettes écran en haute altitude et des lunettes de soleil près de l'océan. À noter, une météo nuageuse n'a pas d'influence sur les UVB. Ces ultraviolets traversent également les nuages.

Pour votre sécurité, il faut régulièrement appliquer une crème solaire sur la peau avant chaque exposition pour anticiper les futures brûlures. Privilégier de préférence un indice de protection (IP) équivalent ou supérieur à 15. Ceux-ci s'échelonnent jusqu'à 100. Plus le nombre d'IP est élevé, plus les rayons ultraviolets sont filtrés. Pour les moins prévoyants, bouteilles d'eau, biafine et aspirine figurent malgré tout parmi les remèdes appropriés. Attention, les brûlures les plus graves nécessitent parfois un passage aux urgences.

 

Les coups de soleil sont provoqués par les ultraviolets de type B, qui constituent 5% des UV.


Commentaires

-