Pourquoi le mal de dos frappe plus avant le déjeuner

Pourquoi le mal de dos frappe plus avant le déjeuner

Publié le :

Mardi 10 Février 2015 - 11:53

Mise à jour :

Samedi 14 Février 2015 - 12:45
Selon une récente étude australienne rapportée par le "Daily Mail", 40% des lumbagos et des élongations ont lieu entre 8h et 11h du matin. En effet, les disques lombaires sont plus fragiles au réveil.
©DURAND FLORENCE/SIPA
PARTAGER :
-A +A

Pour la première fois, des scientifiques ont découvert quand le mal de dos était le plus susceptible de frapper l’être humain. Et la réponse est la suivante: avant l’heure du déjeuner. Selon les résultats d’une étude australienne menée sur 999 patients âgés de 18 ans ou plus et rapportée par le Daily Mail, 40% des entorses et des élongations ont lieu entre 8h et 11h du matin.

Au cours de l’étude, les participants étaient invités à détailler ce qu’ils avaient réalisé comme activité au cours des quatre jours précédant la douleur. Les chercheurs ont ainsi remarqué qu'être distrait au moment de soulever un objet lourd augmentait le risque de se blesser de 25%. Pire, adopter une mauvaise posture à un tel moment (en tenant l'objet trop loin de soi par exemple), peut multiplier le risque de se faire mal au dos par huit.

Par ailleurs, pratiquer régulièrement une activité sportive modérée ou intense ou être fatigué au moment de réaliser une activité physique multiplie le risque de douleur dans le dos par trois.

Mais contrairement aux idées reçues, les personnes de 60 ans ou plus ont cinq fois moins de chances de se blesser que les jeunes quand elles transportent des objets lourds. Sans doute parce qu’elles ont appris à le faire correctement.

Enfin, autre nouvelle inattendue et des plus réjouissantes: faire l’amour ou boire de l’alcool n’augmente en rien le risque de se faire mal au dos.

Quant à la corrélation entre le matin et les douleurs dans le dos: "les disques lombaires gonflent sous l'effet du liquide rachidien pendant la nuit, ce qui les rend plus susceptibles de se contracter quand on porte quelque chose de lourd", explique le professeur Manuela Ferreira, du George Institute for Global Health and Syndney Medical School, qui a dirigé les recherches.

"Les résultats de cette étude sont uniques, ils montrent pour la première fois que même une brève exposition à des facteurs physiques ou psychologiques pouvait considérablement augmenter le mal de dos", ajoute la chercheuse, enthousiaste. "Le message clé, est qu'il faut être prudent quand on soulève un objet lourd. Même si cela ne dure pas longtemps, le fait de se tenir dans une mauvaise position ou d'être distrait pendant l'effort peut déclencher une douleur dans le bas du dos".

Vous savez ce qui vous reste à faire (ou à ne pas faire) la prochaine fois que vous préter main forte à un ami en train de déménager.

Le mal de dos frappe plus fort le matin.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-