Sexualité: entre 7 et 13 minutes suffiraient pour atteindre l'orgasme

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 21 octobre 2015 - 17:56
Image
Couple-lit-enlacés
Crédits
©Richard Foster/Flickr
Le rapport idéal durerait entre 7 et 13 minutes selon une étude.
©Richard Foster/Flickr
Si certains pensent que les meilleurs rapports sexuels durent longtemps, seulement quelques minutes seraient nécessaires pour atteindre l’orgasme selon une nouvelle étude américaine. Un rapport sexuel idéal, hors préliminaire, durerait ainsi entre 7 et 13 minutes.

Nul besoin de s'éterniser pour prendre son pied: c'est en quelque sorte la conclusion d'une très sérieuse étude américaine de la Society for Sex Therapy and Research. Ainsi, le rapport sexuel idéal, hors préliminaires, durerait entre 7 et 13 minutes. Selon les résultats de cette enquête, le rapport sexuel est également jugé satisfaisant s'il dure entre 3 et 7 minutes. En deçà, il est jugé "trop court" alors qu'il est, au contraire, jugé "trop long", lorsqu'il dure entre 10 et 30 minutes. "La culture populaire a malheureusement renforcé les stéréotypes concernant l'activité sexuelle. Ainsi, de nombreux hommes et femmes fantasment sur les longues nuits torrides", ont expliqué les chercheurs. 

"Avec cette enquête, nous espérons dissiper ces fantasmes et encourager les hommes et les femmes à avoir des données réalistes sur les rapports sexuels acceptables, empêchant ainsi les déceptions et les dysfonctionnements sexuels", a de son côté confié Eric Corty, l'auteur principal de l'étude. Publiée dans la revue Journal of Sexual Medicine, cette étude a été réalisée à partir de témoignages de 50 volontaires (hétérosexuels), qui, pendant 10 ans, ont noté la durée de leurs rapports et leur niveau de satisfaction.

Si la longueur du rapport sexuel ne serait donc pas un facteur de plaisir, l'augmentation de la fréquence des relations sexuelles ne rendrait pas non plus les couples plus heureux. Ainsi, selon une autre étude publiée en mai dernier dans la revue spécialisée Journal of Economic Behavior, les personnes ayant multiplié par deux leurs rapports sexuels seraient un peu moins heureuses qu'auparavant. Ces dernières auraient fait état notamment d'une baisse de leur libido et de leur satisfaction sexuelle.  

Selon l'enquête Contexte de la sexualité en France réalisée en 2006, la fréquence des rapports sexuels des couples hétérosexuels français (de 18 à 69 ans) était de 8,7 par mois. Elle est estimée à 5,9 pour les couples américains, selon diverses études.

 

À LIRE AUSSI

Image
Problèmes de couple
Sexe: c'est la qualité qui compte, pas la quantité
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie? Ce n'est pas le nombre de rapports sexuels qui rend heureux, selon une étude américaine –qui ne porte que sur des couples ...
14 mai 2015 - 21:01
Lifestyle
Image
Le préservatif du futur.
Sexe: le préservatif du futur sera peut-être autolubrifiant avec Viagra intégré
La fondation Bill et Melinda Gates vient d'accorder une bourse de 100.000 dollars à une équipe de chercheurs australiens pour développer le préservatif du futur. Très ...
16 avril 2015 - 13:22
Lifestyle
Image
Des préservatifs.
Sexe: le préservatif boudé par un tiers des étudiants français
Une étude publié vendredi 28 révèle qu'un tiers des étudiants n'utiliseraient jamais de préservatif. La peur du sida serait de moins en moins forte, contrairement à ce...
29 novembre 2014 - 15:00
Société