Stress post-traumatique: des scientifiques suggèrent l'ecstasy pour faire reculer les symptômes

Stress post-traumatique: des scientifiques suggèrent l'ecstasy pour faire reculer les symptômes

Publié le :

Mercredi 02 Mai 2018 - 09:34

Mise à jour :

Mercredi 02 Mai 2018 - 09:40
Des scientifiques ont publié dans une revue de référence les résultats de leur étude: la MDMA (la molécule de l'ecstasy) aurait des effets bénéfiques sur le stress post-traumatique. Mais son échantillon de référence reste très faible.
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'étude reste sujette à caution du fait de son échantillon très réduit, mais ses conclusions, elles, font déjà du bruit et ont été publiées le 1er mai dans la très sérieuse revue The Lancet Psychiatry (voir ici).

Des médecins ont démontré en effet que l'administration contrôlée de molécules d'ecstasy peut être une bonne réponse médicale pour soigner le stress post-traumatique qui peut toucher des militaires déployés en mission sur une zone de conflit.

L'étude n'a porté que sur 26 patients (22 anciens combattants, trois pompiers et un policier). Ces malades souffrants de ce trouble se sont vu administrer des doses de MDMA (la molécule de l'ecstasy), à des doses allant de 30 milligrammes à 125 milligrammes et ont eu accès à un suivi psychiatrique adapté et une observation médicale.

Aller plus loin: Lady Gaga victime de stress post-traumatique depuis son viol 

Résultat: les patients qui ont reçu les plus fortes doses de MDMA ont vu les symptômes du stress post-traumatique se réduire davantage que ceux ayanr reçu des doses réduites.  

Mais les choses se compliquent malgré tout. En effet, certains participants ont évoqué malgré tout des envies suicidaires sous MDMA. Et la fin du traitement a visiblement entraîné un phénomène de "descente" avec des angoisses, des maux de tête et des insomnies. Le tout restant encore sujet à prudence du fait du faible nombre de cobayes. Malgré tout, certains pontes de la psychiatrie ont salué cette étude qui ouvre un nouveau champ possible, et plutôt inattendu, dans le traitement de cette pathologie.

L’ecstasy aurait des résultats sur les symptômes du stress post-traumatique.


Commentaires

-