Un bain chaud pour remplacer l'exercice physique

Un bain chaud pour remplacer l'exercice physique

Publié le :

Mardi 18 Avril 2017 - 11:40

Mise à jour :

Mardi 18 Avril 2017 - 12:06
©Japanexperterna/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude menée en mars dernier par un chercheur britannique affirme qu'un bain chaud aurait des effets comparables à l'activité physique sur le taux de sucre dans le sang et le nombre de calories brûlées. La chaleur du bain pourrait également avoir d'autres propriétés bonnes pour la santé.

Rester allongé(e) à jouer avec un canard dans une eau bien chaude serait une forme d'exercice. Une théorie qui devrait en séduire plus d'un, défendue par Steve Faulkner, chercheur associé à l'université de Loughborough (Royaume-Uni).

Sur le site The Conversation, il expliquait fin mars avoir étudié les effets d'un bain chaud prolongé sur le taux de sucre dans le sang et la dépense d'énergie, deux éléments qui ont un impact sur la perte de poids. Les résultats de ces tests montrent bien que faire trempette a sur ces facteurs une influence comparable à l'exercice physique.

Pour en arriver à cette conclusion qui, selon Steve Faulkner, validerait scientifiquement les bénéfices attribués aux bains chauds par de nombreuses cultures, 14 hommes ont été plongés dans une eau à 40 degrés ou ont fait du vélo pendant une heure.

Pas de véritable miracle cependant. Faire du vélo brûle davantage de calories, mais une heure de bain correspondrait tout de même à une demi-heure de marche, soit environ 140 calories brûlées. En revanche, l'efficacité sur le taux de sucre dans le sang serait comparable, avec même un léger avantage pour le bain. Le pic de sucre dans le sang après un repas serait inférieur de 10% avec cette méthode.

Il faut cependant être prêt à faire trempette pendant un moment dans une eau très chaude, car brûler des calories nécessite une hausse de la température corporelle d'un degré. Cela permettrait la stimulation de protéines sensibles à la chaleur et qui ont un rôle clé dans le contrôle du taux de sucre.

L'expérience peut paraître un peu légère avec seulement 14 cobayes. Mais pour Steve Faulkner elle ouvre à de "nouveaux champs de recherches excitants" concernant le "chauffage passif" du corps, également soupçonné d'avoir un impact positif sur la santé cardiovasculaire. 

Passer une heure dans un bain à 40 degrés équivaudrait à 30 minutes de marche.

Commentaires

-